CAC 40

Publié le

CAC 40



Plongeon de 22 % depuis le début de l'année et de 5,8 % cette semaine. Le krach rampant de la Bourse parisienne, qui suit en cela la tendance d'outre-Atlantique, n'épargne pas beaucoup de valeurs. Parmi les plus fortes baisses, on trouve Renault (- 5,3 %), l'inévitable France Télécom (- 5,15 %), TF1 (- 4,5 %). Les rares hausses : L'Oréal et EADS. Et encore, les marchés américains étaient-ils fermés le 3 septembre, sinon l'addition aurait été plus lourde.



DAX

La baisse d'un quart de point de ses taux directeurs par la Banque centrale européenne n'a eu strictement aucun effet sur les valeurs cotées à Francfort. Alors que, traditionnellement, une baisse de taux favorise les actions. Trop tard, trop peu, les marchés européens sont de toute façon sous influence américaine. Résultat : l'indice phare de la Bourse de Francfort a cédé 5,4 % cette semaine.



NIKKEI


L'indice de la Bourse de Tokyo accumule les désillusions. Au plus bas depuis dix-sept ans, il a franchi en baisse la barre symbolique des 11 000 points. Le Nikkei chutait de 2,8 % le 3 septembre, en raison d'une détérioration des résultats semestriels des entreprises, notamment Nikon, Hitachi et Toshiba. Les investisseurs désespèrent de l'économie japonaise et, désormais, c'est le plancher des 10 000 points qui est en ligne de mire.



Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte