CA trimestriel inférieur aux attentes pour Bayer

FRANCFORT (Reuters) - Bayer a fait état jeudi d'un chiffre d'affaires inférieur aux attentes au deuxième trimestre, la baisse des volumes de sa division plastiques et mousses ayant annulé l'effet d'une forte demande pour les pesticides.

Partager

Le groupe allemand, l'un des rares à encore être présent aussi bien dans la chimie que dans la pharmacie, a dégagé un chiffre d'affaires de 9,25 milliards d'euros (+0,8%) sur la période alors que les analystes interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne 9,52 milliards.

Le groupe a précisé que sa division MaterialScience - qui fabrique aussi bien des plastiques pour les phares des voitures que des composants chimiques pour des mousses isolantes - a pu augmenter ses prix de ventes, tout en ajoutant que les volumes avaient souffert.

"Une hausse importante des volumes en Europe n'a pas suffi à complètement compenser des replis dans les régions Asie/Pacifique et Amérique du Nord", souligne Bayer.

Vers 8h35 GMT, le titre Bayer cédait 2,66% à 56,00 euros alors que l'indice regroupant les valeurs chimiques européennes, dont la valeur fait partie, cédait 2,11%, accusant de loin la plus forte baisse sectorielle du jour.

Il est notamment tiré vers le bas par la chute de 5,10% de l'action BASF, numéro un mondial de la chimie.

Ce dernier a également fait état jeudi d'un bénéfice et d'un chiffre d'affaires inférieurs aux attentes, imputables à la perte de sa production de pétrole en Libye et un ralentissement de la croissance économique mondiale.

La rentabilité de la plupart des groupes chimiques a souffert de la hausse du coût des matières premières, qu'ils n'arrivent pas toujours à répercuter dans les prix de vente facturés aux clients.

Dans ce contexte, le groupe belge Solvay semble tirer son épingle du jeu avec l'annonce d'un résultat trimestriel meilleur que prévu et d'une augmentation des volumes et des prix ayant permis de compenser l'impact du renchérissement du coût des matières premières.

MARCHE FAVORABLE POUR LES PESTICIDES

Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) ajusté de Bayer a progressé de 5,8% à 2,04 milliards d'euros, un niveau globalement conforme aux attentes des analystes financiers.

Bayer, numéro un de la pharmacie allemand, a confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'année, tout en se montrant prudent pour ceux assignés spécifiquement à sa division plastiques et mousses.

Les objectifs fixés pour la division MaterialScience sont "de plus en plus ambitieux", a souligné Bayer, qui réaffirme pourtant son objectif d'un Ebitda 2011 pour le groupe supérieur à 7,5 milliards d'euros hors éléments exceptionnels.

Bayer compte cette année essentiellement sur ses divisions plastiques et pesticides pour assurer sa croissance, ses activités pharmaceutiques subissant la concurrence de copies génériques de ses médicaments vedettes.

Le Xarelto, un médicament censé prévenir les crises cardiaques chez les personnes âgées, est présenté comme le prochain "blockbuster" du groupe. Mais ses effets sur les ventes du groupe ne se feront pas sentir avant l'année prochaine.

Commentant les performances de sa filiale Cropscience, qui regroupe les activités pesticides du groupe, Bayer déclare que "les prix élevés des matières premières agricoles ont créé des conditions de marché favorables en comparaison à l'environnement difficile d'il y a un an".

Bayer a ajouté que, dans ce segment, il avait enregistré sa croissance la plus marquée aux Etats-Unis.

Ludwig Burger, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Nicolas Delame

Partager

NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS