C’est quoi cet accord de 1 milliard d'euros d’EDF en Chine ?

Lors de la visite officielle en France du président chinois Xi Jinping, l’Élysée a annoncé un accord de 1 milliard d'euros pour EDF. Sans confirmer le montant, l’opérateur a précisé qu’il concerne un investissement dans deux parcs éoliens offshore et un réseau de chaleur et de froid.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

C’est quoi cet accord de 1 milliard d'euros d’EDF en Chine ?
EDF annonce un accord pour exploiter 500 MW d'éolien offshore en Chine. (Image d'illustration)

En octobre 2017, Antoine Cahuzac, alors PDG d’EDF Renouvelables (ex-EDF Énergies Nouvelles) annonçait lorgner sur l’éolien offshore chinois. Dix huit mois plus tard, c’est chose faite. À l’occasion de la visite officielle du président chinois Xi Jinping à Paris, lundi 25 mars 2019, EDF annonce un accord pour construire et exploiter deux fermes d’éoliennes offshore sur les côtes chinoises.

Montant non confirmé par EDF

L’opérateur ne confirme pas dans son communiqué le montant de 1 milliard de dollars annoncé par l’Élysée. En revanche, il explique que cet accord "formalise un partenariat établi avec l’électricien chinois China Energy Investment Corporation (CEI) pour investir en commun dans les projets éoliens offshore en mer de Dongtai, situés au large de la province du Jiangsu, au nord de Shanghai". Sous réserve de la signature des contrats définitifs, EDF construira et exploitera avec son partenaire deux parcs pour une capacité installée totale de 500 MW qui seront mise en service progressivement vers 2021.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Première dans l'éolien offshore chinois

Si EDF Renouvelables construit ou exploite déjà 413 MW d’énergie éolienne et solaire en Chine, et 5,3 GW d'éolien offshore dans le monde, cet accord sera une première dans l’éolien offshore chinois. EDF a pris pied en Chine en 2016 avec l’acquisition d’une part majoritaire (80%) dans la société UPC Asia Wind Management (AWM) qui développe et construit des projets éoliens. EDF est aussi présent dans le solaire-toiture chinois pour clients industriels depuis 2018 et la création d’une joint-venture avec la société ACC.

Nouveau réseau de chaleur et de froid

EDF annonce également un accord pour l’exploitation d’un réseau de chaleur et de climatisation d’un quartier de la ville de Wuhan (centre de la Chine) avec l’intégration d’outils intelligents de gestion de l’énergie. Là, ce n’est pas une première. EDF exploite depuis 2016 un réseau de chaleur dans la ville de Sanmenxia (province du Henan) et construit dans la ville voisine de Lingbao, une centrale biomasse cogénération de 35MW qui fournira de la chaleur et de l’électricité. Sur l’île tropicale de Hainan (sud de la Chine), EDF construit aussi un réseau de climatisation qui alimentera des complexes touristiques.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS