« C'est le moment de mettre le paquet sur l'export » dixit Anne-Marie Idrac

La secrétaire d'Etat au Commerce extérieur revient sur la réforme du dispositif de soutien à l'export, qui vise plus de lisibilité et une baisse des tarifs pour les entreprises.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

« C'est le moment de mettre le paquet sur l'export » dixit Anne-Marie Idrac

La réforme du dispositif du Commerce extérieur français peut-elle conduire à un guichet unique pour les entreprises souhaitant exporter ?

Anne-Marie Idrac :
La réforme ne s'inscrit pas dans une logique de guichet unique. D'ailleurs, cela ne serait pas souhaitable. Tout en travaillant en réseau, chaque acteur du soutien à l'export* doit conserver ses compétences spécifiques : information, mise en contact, financement, assurance... L'entreprise sera orientée vers le bon interlocuteur. Nous insistons également sur la spécialisation, secteur et pays, des professionnels, qui permettra un meilleur service aux entreprises. Par exemple, ne pas faire prendre des risques insensés à une PME qui n'est pas assez solide pour exporter sur tel marché.

Si vous deviez résumer en trois points la réforme à un chef d'entreprise...

Un stand dans un salon étranger vous coûtera deux fois moins cher qu'avant (grâce à l'augmentation des subventions à Ubifrance), vous aurez accès à une meilleure information, notamment sur le site web d'Ubifrance, sur les différents mécanismes d'aide et vous serez suivi dans la durée par des interlocuteurs spécialisés dans votre secteur d'activité et sur votre marché cible. En bref, plus de lisibilité et moins cher.

Les exportations françaises ne risquent-elles pas de souffrir avec la crise ?

C'est justement le moment de mettre le paquet sur l'export. Un formidable levier de croissance, qui crée de l'activité et des emplois. De nombreux indicateurs montrent d'ailleurs que les PME sont plus que jamais motivées pour exporter leurs biens et services. Les exportations françaises sont géographiquement très diversifiées. Nous les accompagnerons sur tous les marchés, avec un effort particulier sur les pays émergents, notamment le Brésil (2009 est d'ailleurs l'année de la France au Brésil), le Moyen-Orient, mais aussi la Russie, l'Inde et la Chine bien sûr.

Propos recueillis par Matthieu Maury

Retrouvez dès demain sur usinenouvelle.com les mesures essentielles de la réforme du dispositif de soutien à l'export



* Ubifrance et les missions économiques, les Chambres de commerce et d'industrie en France et à l'étranger, les conseillers du commerce extérieur, la Coface et Oséo.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS