Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

But relocalise une plate-forme logistique de Chine en France

, , , ,

Publié le

Le nouveau site a été aménagé en un plus de deux mois à Chaponnay, près de Lyon (Rhône). 23 emplois sont créés dans un premier temps.

But relocalise une plate-forme logistique de Chine en France
Entrepôt logistique
© D.R.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

L’enseigne d’ameublement But a décidé de relocaliser une plate-forme logistique, implantée jusqu’à présent à Shentzen en Chine, à Chaponnay dans l’agglomération lyonnaise. Les travaux de réaménagement de cet entrepôt de 30 000 mètres carrés ont été réalisés en deux mois et demi pour quelques centaines de milliers d’euros. Les premiers conteneurs ont été réceptionnés sur le site début avril. 23 emplois ont été créés. Sept autres devraient l’être dans les prochains mois.

Cette plate-forme est dédiée aux réfrigérateurs de la marque propre de But, Aya, ainsi qu’aux canapés, aux banquettes et au flux cross-docking européen, une opération de passage à quai sans mise en stock. Elle permet d’augmenter la fréquence des livraisons des magasins, de "fiabiliser et réduire le délai de réassort produit", d’avoir un niveau de stock plus ajusté. Elle participe de la stratégie de l’enseigne de "renforcer ses positions en France en relocalisant", souligne Frank Massen, PDG de But, de consolider les liens avec les fournisseurs français. Les délais de livraison des clients pourront être ramenés à une semaine au lieu de deux mois avec la plate-forme asiatique.

Chaponnay est la deuxième plate-forme de But dans la région lyonnaise après celle de Mions (39 personnes en CDI) ouverte en 1997, d’une surface de 30 000 mètres carrés également. Le distributeur possède deux autres sites logistiques à Mer dans l’agglomération orléanaise (Loiret), de 20 000 mètres carrés et 60 000 mètres carrés. Cette nouvelle implantation est aussi une réponse au développement de l’enseigne en France. Elle va ouvrir cette année trente-deux nouveaux But Cosy, dans des villes moyennes, en plus des deux cent soixante-cinq points de vente qu’elle possède déjà. Le groupe emploie 6 000 salariés pour un chiffre d’affaires supérieur à 1,8 milliard d’euros.

Vincent Charbonnier
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle