L'Usine Aéro

Bush lance son programme spatial

Publié le

A dix mois des élections, le président américain veut relancer la conquête de l'espace. Au prix d'arbitrages sévères dans les programmes en cours.

Dans un discours prononcé au siège de la Nasa, à Washington, le président Bush  annonce aujourd'hui son programme de relance de la conquête spatiale. Les principaux éléments en ont été révélés par la presse américaine depuis quelques jours : reprise des missions habitées vers la Lune, dans le but d'y établir une base permanente, qui pourrait servir de plate-forme pour des missions plus lointaines, notamment vers Mars. Les astronautes américains n'ont plus mis le pied sur la Lune depuis la mission Apollo 17, en 1972.
L'annonce d'un ambitieux projet spatial n'est pas sans résonance politique, à dix mois des élections présidentielles américaines. Mais le programme Bush suscite d'ores et déjà des interrogations sur son financement. Et sur ses conséquences.
Pour ne pas buter sur une opposition du Congrès, le président américain devrait proposer de limiter l'augmentation du budget de la Nasa à 5 % par an (le budget actuel est de l'ordre de 15 milliards de dollars). Ce qui suppose des économies sur d'autres programmes en cours. Au menu : la fin du programme de navettes spatiales, dont l'entretien coûte 3,5 milliards de dollars par an à la Nasa, et la possible remise en cause de la participation américaine à la future Station Spatiale Internationale. Les navettes devraient être remplacées, à partir de 2010, par un avion spatial orbital, chargé d'assurer le transfert des astronautes entre la Terre et la Lune.

Thierry Lucas

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte