Bugatti discute avec Volkswagen pour lancer une Bugatti 100% électrique et moins chère

Bugatti pense de plus en plus à construire une voiture 100% électrique. Lundi 18 novembre, le président de la marque automobile alsacienne a annoncé des discussions avec Volkswagen, sa société-mère, sur le sujet.

Partager
Bugatti discute avec Volkswagen pour lancer une Bugatti 100% électrique et moins chère
Bugatti a révélé en août la voiture de luxe Centodieci.

Tous les constructeurs automobiles doivent penser au développement de la voiture électrique. Y compris les acteurs haut de gamme comme… Bugatti. La célèbre entreprise basée à Molsheim (Bas-Rhin) pourrait travailler sur un premier modèle alimenté par batterie. C’est ce qu’a annoncé le président de l’entreprise, Stephan Winkelmann, lundi 18 octobre.

"Un combat difficile"

“L’industrie est en train de changer fondamentalement et nous devons nous demander quelles sont les opportunités pour développer Bugatti comme une marque allant de l’avant”, argumente Stephan Winkelmann dans un entretien avec Bloomberg.

A LIRE AUSSI

[En images] Angles et puissance, Bugatti revisite son design avec la Centodieci

Président de Bugatti depuis janvier 2018, Stephan Winkelmann précise que des discussions sont en cours avec sa société-mère Volkswagen sur le sujet. Bugatti doit notamment convaincre le groupe allemand de mener un tel investissement. Le financement du chantier représente “un combat difficile”, selon l’aveu du dirigeant de la marque alsacienne.

Une voiture entre 500 000 et 1 millions d'euros

Troquer les moteurs W16 pour les batteries, une hérésie ? Ce n’est pas la première fois que le patron de Bugatti mentionne le projet. En juin, il évoquait déjà un éventuel second modèle 100% électrique et moins onéreux. “Une voiture pour tous les jours", expliquait alors le président qui semble confirmer cette voie.

Auprès de l’agence Bloomberg, il parle d’une éventuelle voiture électrique “grand tourer” ou crossover qui pourrait abriter quatre personnes. Son prix serait situé entre 500 000 et 1 million d’euros, bien en-dessous de La Voiture Noire, l’automobile neuve la plus chère du monde actuellement.

A LIRE AUSSI

[En images] Bugatti, Lamborghini, Acura Type S... Les cinq modèles les plus attendus au concours d'élégance de Pebble Beach

Au moins quatre ans de développement

Même si Volkswagen donne son feu vert au projet, il faudra sans doute se montrer patient avant d’observer sur les routes une Bugatti 100% électrique. En septembre, Stephan Winkelmann estimait que le projet nécessiterait quatre ans “pour le développement et la construction d'un nouvel atelier pour l'assemblage, possible à Molsheim, et des embauches”, selon des propos rapportés par La Tribune. “Nous devrions rester en-dessous de 1 000 exemplaires par an”, ajoutait-il sans grande surprise pour une entreprise qui a livré 76 voitures au total en 2018.

La place de Bugatti est-elle dans le véhicule électrique ? L’identité haut de gamme et les soucis passés de rentabilité de la marque pourraient dissuader Volkswagen d’investir. Tout de même, le projet garde une certaine logique à l’heure où le groupe allemand souhaite défendre sa réputation dans l’ingénierie tout en menant la transition vers le véhicule électrique. En novembre, Volkswagen a annoncé l’investissement de 66 milliards de dollars jusqu’en 2024 dans la mobilité électrique et la transformation numérique.

Si le projet ne se fait pas, les amateurs de véhicules électriques pourront se consoler avec deux autres "voitures" Bugatti électriques : la Bugatti Baby II d'une puissance maximale de 10 kW et la Bugatti Chiron version Lego alimentée par 2304 petits moteurs.

0 Commentaire

Bugatti discute avec Volkswagen pour lancer une Bugatti 100% électrique et moins chère

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS