Buffalo Grill sort de la tourmente.

Partager

L'enseigne de restauration a été mise hors de cause dans le décès des victimes du variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob. La Cour de Cassation a annulé hier les poursuites pour homicide involontaire qui avaient été retenues contre quatre dirigeants de la société.

L'instruction va néanmoins se poursuivre sur les volets de tromperie sur l'origine, la qualité et la nature de la marchandise, ainsi que sur la mise en danger d'autrui.

Ces accusations, qui pèsent sur Buffalo Grill depuis décembre 2002, plombent le groupe de restauration, dont l'action s'était envolée cet été après des rumeurs de rachat. Elles ont entraîné un chiffre d'affaires en chute de 25 % au premier trimestre 2003 à 54,5 millions d'euros.

Didier Ragu

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS