Economie

Budget après budget, les "à-côtés" du salaire rabotés

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L’an prochain même si vous n’êtes pas augmenté, pour le fisc vous gagnerez plus ! Explication : jusqu’ici, la part payée par l’entreprise sur les contrats de santé collectifs (la mutuelle) était déduite du revenu imposable du salarié. Ce sera fini si la mesure du projet de loi de finances 2014 est adoptée, car cet avantage en nature est réintégré dans le calcul du revenu. Mesure après mesure, ce sont les exonérations sociales et fiscales dont bénéficiaient les compléments de salaires qui sont détricotées. Avec le forfait social de 20% payé par les entreprises et inscrit dans la loi de finances 2013, l’intéressement, la participation et l’épargne salariale ont perdu une partie de leur attractivité.? ?
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte