Bruxelles soupçonne une entente entre équipementiers automobiles

La Commission européenne annonce ouvrir une procédure contre des participants présumés à plusieurs ententes dans le secteur de la fourniture de faisceaux de fils électriques automobiles.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bruxelles soupçonne une entente entre équipementiers automobiles

Bruxelles mène une nouvelle campagne d'antitrust chez les équipementiers automobiles. La Commission européenne vient d'annoncer avoir ouvert une enquête concernant des ententes présumées dans le secteur auto.

Principale branche mise en cause : la fourniture de systèmes de distribution électrique pour véhicules automobiles, ou "faisceaux de fils électriques", dans l’Espace économique européen (EEE), apprend-on d'un communiqué publié le 9 août.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Cette procédure s'inscrit dans le cadre d'un plus vaste effort d'enquête sur d'éventuelles ententes dans l'industrie automobile", précise le communiqué.

Craintes d'éventuelles ententes chez les fabricants d'autres pièces automobiles

En février 2010, la Commission a procédé à des inspections dans les locaux de plusieurs producteurs de faisceaux de fils électriques, ces fils électriques combinés destinés aux véhicules automobiles et servant à fournir l'électricité nécessaire au fonctionnement des composants électroniques. En d'autres termes, le "système nerveux central" du véhicule.

Comme elle l'explique dans son communiqué, la Commission a également effectué récemment des inspections surprises auprès d'équipementiers fabriquant d'autres pièces automobiles car elle craint d'éventuelles ententes. C'est ainsi que des inspections ont eu lieu dans les secteurs des dispositifs de sécurité des passagers, des roulements et des systèmes thermiques.

La Commission européenne a informé les entreprises et les autorités de concurrence des États membres de l'ouverture de la procédure en l’espèce.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS