International

Bruxelles revient sur les agrocarburants, les industriels français fulminent

,

Publié le

La Commission européenne a récemment décidé que le seuil d'agrocarburants de première génération ne devra pas dépasser le seuil des 5 % d'ici 2020 en Europe.

Bruxelles revient sur les agrocarburants, les industriels français fulminent © Tony Atkin - Wikimedia - C.C

"Pour nous, c'est un mauvais compromis politique, mais vraiment très mauvais, au sens où il met à mal l'ensemble du développement agricole et industriel sans compter les emplois européens qui sont menacés", a contesté Jean-Philippe Puig, le patron de Sofiprotéol, premier producteur français et européen de biodiesel, le 17 octobre à l'AFP.

Pour les industriels français du secteur, le "revirement" de Bruxelles est "inacceptable", fondé sur une étude "hautement contestée". Pour sa part, la Filière française du Bioéthanol (FFB) a dénoncé dans un communiqué un "retour en arrière incompréhensible".

Bruxelles a annoncé le 17 octobre vouloir limiter le seuil de biocarburants dits de "première génération", à savoir les carburants issus de cultures destinées à l'alimentation comme le colza, la blé ou la betterave, à 5 % en 2020, limitant ainsi le développement d'une filière jugée comme dangereuse pour la production agricole européenne à visée alimentaire.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte