Bruxelles repousse à début août sa décision sur la cession du pôle énergie d'Alstom à GE

La Commission européenne a décidé de repousser à début août sa décision concernant la vente de la division énergie du français Alstom à l'américain General Electric (GE).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bruxelles repousse à début août sa décision sur la cession du pôle énergie d'Alstom à GE

Bruxelles va prendre un peu plus de temps que prévu pour plancher sur le dossier Alstom/GE. La Commission européenne a repoussé à début août sa décision sur la vente du pôle énergie du français au groupe américain.

"La date limite pour la décision de la Commission sur le projet de rapprochement a été repoussée au 6 août", a déclaré ce mardi 17 mars le porte-parole en charge des questions de Concurrence, Ricardo Cardoso, précisant que cette décision avait été prise "à la demande des parties" impliquées, qui avaient souhaité 20 jours supplémentaires d'enquête.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Lors de l'ouverture de son enquête approfondie le 23 février dernier, la Commission s'était initialement donnée jusqu'au 8 juillet pour donner ou pas son feu vert à l'opération. Bruxelles s'inquiète notamment du fait que la cession de la branche énergie d'Alstom à GE pourrait se traduire par la disparition d'un des trois grands concurents de l'américain sur le marché des turbines à gaz.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS