Bruxelles prépare un paquet législatif pour assainir la chaîne agroalimentaire européenne

La Commission européenne va prendre des mesures pour renforcer les contrôles au sein de la chaîne agroalimentaire et durcir les sanctions envers les fraudeurs, a-t-elle annoncé le 6 mai.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bruxelles prépare un paquet législatif pour assainir la chaîne agroalimentaire européenne

Bruxelles a décidé de prendre le taureau par les cornes avec des mesures pour répondre au tollé suscité dans toute l'Europe par le scandale de la viande de cheval... mais il faudra attendre trois ans.

Cette série de mesures législatives (réduite à 5 textes comparés à 70 aujourd'hui) aura pour objectif de renforcer les contrôles sur l'ensemble de la chaîne alimentaire et agroalimentaire et durcir les sanctions financières en cas de fraude.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Selon un communiqué de la Commission européenne publié le 6 mai, "ce paquet législatif modernise, simplifie et renforce la filière agroalimentaire".

"(...) Bien qu’il n’ait pas entraîné de risques sanitaires, le récent scandale de la viande de cheval a révélé des marges de progrès possible. Le train de réformes présenté aujourd’hui arrive au moment opportun, puisqu’il montre que le système est capable de faire face aux difficultés qui se présentent; il tient compte en outre de certains enseignements du passé", a commenté Tonio Borg, le commissaire européen à la santé et à la politique des consommateurs, dans le communiqué.

Ce paquet législatif sera progressivement soumis au Parlement européen et au Conseil des 27, pour une entrée en vigueur aux environs de 2016.

Elodie Vallerey

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS