Bruxelles prend plus de temps pour effectuer les stress tests nucléaires

L’Union européenne avait initialement fixé jusqu’à fin juoin pour réaliser les tests de résistance sur les centrales nucléaires en Europe.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bruxelles prend plus de temps pour effectuer les stress tests nucléaires

Mais le 26 avril, le commissaire européen chargé de l'Energie, Guenther Oettinger, a fait savoir que les inspections dureront plus longtemps.

En effet, ces stress tests ont été lancés après la catastrophe de Fukushima en mars 2011. Le groupe des régulateurs européens dans le domaine de la sûreté nucléaire (ENSREG) mène ces tests. Il devra rendre un premier rapport aux ministres européens de l'Energie en juin. Mais le rapport final ne devrait pour sa part être rendu qu’à l’automne.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Ce 26 avril déjà, un rapport intermédiaire souligne que tous les pays participants aux tests ont mené "des actions significatives en vue de l'amélioration de la sécurité des centrales nucléaires sur leurs territoires".

Selon le commissaire, "les citoyens européens ont le droit de savoir et de comprendre à quel point sont sûres les centrales nucléaires près desquelles ils habitent. Nous allons donc faire des visites supplémentaires de centrales et analyser certains aspects de la sécurité de façon plus détaillée".

L'Union européenne compte 147 réacteurs dans 14 pays, dont 58 en France, et 24 nouveaux réacteurs sont en projet, dont six déjà en construction: 2 en Bulgarie, 2 en Slovaquie, 1 en Finlande et 1 en France. Seuls 38 réacteurs ont été inspectés.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS