Bruxelles et Londres s'affrontent sur les services financiers

BRUXELLES/LONDRES (Reuters) - La Grande-Bretagne et l'Union européenne, qui négocient leur future relation, s'affrontent sur le dossier des services financiers, Bruxelles rejetant le souhait de Londres d'obtenir des garanties sur l'accès de son secteur de la finance au marché financier européen, a-t-on appris auprès de diplomates et de hauts fonctionnaires de l'UE.
Bruxelles et Londres s'affrontent sur les services financiers
La Grande-Bretagne et l'Union européenne, qui négocient leur future relation, s'affrontent sur le dossier des services financiers, Bruxelles rejetant le souhait de Londres d'obtenir des garanties sur l'accès de son secteur de la finance au marché financier européen, a-t-on appris auprès de diplomates et de hauts fonctionnaires de l'UE. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic

Le Royaume-Uni a officiellement quitté l'UE le 31 janvier et la période de transition qui s'est ouverte pour éviter un "saut dans le vide" se terminera en décembre prochain. Sans accord spécifique, l'accès des banques, des assurances et des sociétés gestionnaires de fonds britanniques au marché européen sera basé sur le principe de "l'équivalence".

Ce principe, qui s'applique aux Etats-Unis, au Japon ou encore à Singapour, est accordé de manière unilatérale par la Commission européenne à un pays tiers si elle estime que la réglementation de ce pays "produit les mêmes effets que sa propre réglementation (européenne)".

Mais la Grande-Bretagne veut un traitement particulier pour s'assurer que la City dispose d'un accès plus prévisible au marché européen, son principal client représentant 26 milliards de livres par an (environ 28,75 milliards d'euros).

"Le Royaume-Uni tente d'obtenir une cogestion des décisions d'équivalence financière", a déclaré mardi un diplomate européen. "Ils veulent un processus de consultation intégré de sorte que révoquer de manière unilatérale un permis (octroyé par l'UE) ne serait pas aussi aisé qu'actuellement avec les pays tiers."

La Commission européenne, qui négocie au nom des Vingt-Sept, a rejeté cette idée, a-t-il ajouté.

Dans le système de l'équivalence, Bruxelles peut la révoquer avec un préavis de 30 jours; Londres veut une période bien plus longue.

(Gabriela Baczynska à Bruxelles et Huw Jones à Londres; version française Henri-Pierre André, édité par Nicolas Delame)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS