Bruxelles enquêtera bien sur les équipementiers télécoms chinois

[ACTUALISÉ] - Le commissaire européen au Commerce extérieur Karel De Gucht a confirmé le 15 mai que la Commission était prête à ouvrir une enquête sur des équipementiers télécoms chinois.

Partager
Bruxelles enquêtera bien sur les équipementiers télécoms chinois

Karel de Gucht a déclaré, dans un communiqué publié le 15 mai, que la Commission européenne (CE) avait consenti à un accord de principe sur une enquête anti-dumping et anti-subventions auprès d'équipementiers télécoms chinois, privilégiant toutefois une solution négociée avec la Chine.

"L'heure tourne", a déclaré un porte-parole de Karel De Gucht. "Nous laissons la porte ouverte à des négociations avec nos partenaires chinois depuis environ un an maintenant et nous espérons que les autorités chinoises fassent un pas en avant et s'adressent à nous sérieusement."

Après les droits de douane imposés aux panneaux solaires chinois accusés d'inonder l'Europe, cette décision marquera une intensification des efforts de l'UE pour se protéger de ce qu'elle qualifie de dumping de la part de son deuxième partenaire commercial.

Près d'un quart du marché européen pour Huawei et ZTE

Huawei, société peu connue il y a dix ans, et sa concurrente plus petite ZTE contrôlent aujourd'hui près d'un quart du marché européen des équipements de télécommunications, avec une domination qui inquiète la CE dans les réseaux mobiles.

Les Etats-Unis et l'Australie ont de facto fermé leurs marchés à Huawei et l'Allemagne l'a exclu l'an dernier d'un appel d'offres pour la fourniture d'infrastructures à un réseau national de recherche universitaire.

Un porte-parole de Huawei à Bruxelles n'a pas souhaité commenter. La société a toujours jusqu'ici démenti les accusations de subventions illicites, expliquant qu'elle doit son avantage concurrentiel à ses coûts de production moindres.

Risques de représailles pour les équipementiers européens en Chine

La question est sensible car les équipementiers européens Ericsson, Alcatel-Lucent et Nokia Siemens Networks craignent des mesures de représailles de la Chine - ce qui a incité la CE, d'ailleurs, à agir de sa propre initiative. De plus, Huawei est un important pourvoyeur d'emplois au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, alors que la France et l'Italie sont favorables à des sanctions.

"Demain ce sera une décision politique", a dit une autre source. "En gros, la Commission dira qu'elle a tous les éléments nécessaires et qu'il ne lui est pas nécessaire d'ouvrir une enquête."

L'enquête sur les équipementiers télécoms, si elle est ouverte, marquera néanmoins un précédent car elle sera menée à l'initiative de la CE elle-même, et non à la suite d'une plainte de professionnels concernés.

Avec Reuters

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

28 - LE COUDRAY

Mise en conformité de 2 salles de césarienne au bâtiment Pôle Femme Enfant du Centre Hospitalier de Chartres.

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS