Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Bruxelles donne son feu vert à l'exploitation des gaz de schiste en Europe

, ,

Publié le

La Commission européenne a adopté une recommandation qui laisse la voie libre à l'exploitation du gaz de schiste en Europe à condition de respecter des "principes communs" notamment sanitaires et environnementaux.  Bruxelles estime toutefois qu'une révolution du gaz de schiste semblable à celle qui s'est produite aux Etats-Unis est hautement improbable dans l'Union européenne.

Bruxelles donne son feu vert à l'exploitation des gaz de schiste en Europe © D.R.

Bruxelles fixe un cadre non contraignant à l'exploitation des gaz de schiste en Europe. La Commission européenne a adopté ce mercredi 22 janvier une recommandation qui demande uniquement aux industriels de respecter des "principes communs" notamment sanitaires et environnementaux. "La Commission répond aux demandes d'action en formulant des principes minimaux que les Etats membres sont invités à suivre afin de tenir compte des aspects environnementaux et sanitaires et de donner aux exploitants et aux investisseurs la prévisibilité nécessaire", a expliqué le commissaire chargé de l'Environnement, Janez Potocnik.

Les recommandations de Bruxelles sont "totalement insuffisantes pour protéger les populations et l'environnement des risques posés par l'extraction de ces hydrocarbures", a estimé l'ONG de défense de l'environnement Les amis de la Terre, pour qui l'Union européenne a cédé "face aux pressions des lobbies".

Evaluation des risques avec un "maximum de transparence"

"Un site ne pourra être sélectionné que si l'évaluation des risques démontre que la fracturation hydraulique à haut débit n'entraîne la libération directe d'aucun polluant dans les nappes phréatiques", indique notamment la Commission dans sa recommandation. Les Etats devront également s'assurer que les installations pour exploiter le gaz de schiste soient "construites de manière à éviter des fuites à la surface et des déversements dans le sol, l'eau ou l'air".

Les évaluations d'impact sur l'environnement devront être menées avec "le maximum de transparence", insiste le texte de la Commission. Les autorités nationales devront ainsi informer le public des produits chimiques utilisés durant la fracturation hydraulique.

Les États membres de l’Union sont invités à appliquer les principes formulés dans cette recommandation dans un délai de six mois. A compter de décembre 2014, ils devront aussi informer chaque année la Commission des mesures qu’ils auront mises en place.

Réduire la dépendance de l'Union à l'égard des importations

Le développement du gaz de schiste dans l'UE est controversé. Si certains pays - comme le Royaume-Uni, le Danemark, la Pologne ou encore la Roumanie - développent déjà des projets d'exploration, la France et la Bulgarie ont ,quant à elles, interdit l'exploitation. L'Allemagne a, de son côté, exclut le procédé de la fracturation hydraulique de certaines zones riches en eau de son territoire.

Pour la Commission, il ne faut toutefois pas s'attendre à ce que l'UE connaisse une révolution du gaz de schiste semblable à celle qui s'est produite aux Etats-Unis. Mais Bruxelles souligne l'intérêt à développer toute ressource propre de gaz, conventionnelle ou non, susceptible de réduire la dépendance de l'Union à l'égard des importations. Selon Bruxelles, les gaz de schiste pourraient ainsi aider l'UE à répondre à "environ 10%" de sa demande de gaz d'ici 2035.

Julien Bonnet

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

31/01/2014 - 10h31 -

Bon, du progrès.
L'Europe se libère peu-à-peu de l'étau du lobby vert.
Mais que de temps perdu par obscurantisme.
La crise a au moins l'avantage d'ouvrir les yeux: quand on est moins riche, on devient réaliste.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle