Bruxelles donne de la carotte et du bâton pour encourager le développement de voitures propres

La Commission européenne a mis sur la table ce 8 novembre son “paquet mobilité propre”. A la clef, plusieurs objectifs ambitieux : répondre aux engagements climatiques de l’Union européenne tout en stimulant l’industrie automobile européenne à produire plus de voitures “propres”.

Partager
Bruxelles donne de la carotte et du bâton pour encourager le développement de voitures propres

Avec une part croissante des transports dans les émissions de gaz à effet de serre de l’Union européenne, Bruxelles a d’abord établi des objectifs révisés pour “verdir” sa flotte de voitures et de véhicules utilitaires légers. Les normes d’émission de dioxyde de carbone des nouveaux véhicules devront être en 2030 de 30% inférieures à celles de 2021, avec une étape à 15% en 2025.

L’exécutif européen propose ensuite un double mécanisme pour répondre à cet objectif. Le premier encourage les constructeurs automobiles motivés : s’ils font mieux que les normes de référence, ils se verront créditer d’une cible de réduction des émissions de CO2 moins stricte.

Par contre, les constructeurs ne remplissant pas l’objectif 2020 de 95 grammes pour les voitures et de 147 grammes pour les camionnettes écoperont d’une pénalité : 95 euros par gramme excédentaire de CO2/km pour chaque nouveau véhicule.

Pas de valeurs absolues donc pour les normes d’émission. En cause, l’épineuse question de la différence entre les résultats des tests d’émissions en laboratoire et celles au pot d’échappement. Cette différence, estimée à 20%, ne sera connue qu’en 2021, date à laquelle la nouvelle procédure de contrôles des émissions polluante “WLTP” sera pleinement déployée. L’exécutif européen assure en tous cas mettre tout en oeuvre pour éviter un nouveau “dieselgate”.

Autres mesures dans le “paquet”: une initiative pour soutenir le développement des batteries européennes et donc endiguer l’importation de batteries chinoises. 200 millions d'euros sont mis sur la table à cet effet. L’exécutif européen propose aussi des mesures pour améliorer l’accès aux bornes de carburants alternatifs.

Alors que le secteur automobile européen a vu ses parts du marché mondial diminuer, pour la commissaire à l’Industrie El?bieta Bie?kowska ces actions vont “poser les jalons de notre industrie de la voiture électrique de demain” et booster la compétitivité du secteur automobile européen en favorisant sa “transition technologique”. Les propositions de la Commission vont à présent être débattues au Parlement européen et par les Etats membres.

0 Commentaire

Bruxelles donne de la carotte et du bâton pour encourager le développement de voitures propres

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS