Bruno Le Maire favorable à un abaissement du coût du travail

Le candidat déclaré à la présidence de l’UMP a fait savoir qu’il voulait permettre aux producteurs de créer de la richesse en France.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bruno Le Maire favorable à un abaissement du coût du travail

A l’occasion de son premier déplacement de candidat dans une ferme de Marolles-les-Buis (Eure-et-Loir) le 20 août, l’ancien ministre de l’Agriculture a souligné qu’il était favorable à un abaissement du coût du travail et un transfert de financement de la protection sociale sur la TVA.

Son objectif est en effet de permettre aux producteurs de créer de la richesse en France. "Je crois qu'il est important qu'on comprenne que le maintien d'une production agricole, industrielle, ce n'est pas quelque chose d'acquis ou de donné. Il y a des risques de fermetures d'usines, de délocalisations ou de fermetures d'exploitations agricoles", a précisé Bruno Le Maire.

Il pense en effet qu’il est nécessaire d’ "assumer la réduction du coût du travail et le transfert du financement de la protection sociale sur la TVA (...) assumer une simplification des règles, une simplification des normes pour arrêter de surcharger les producteurs, les PME, les TPE, les industriels et les agriculteurs de règles trop compliquées".

Sur le plan européen il appelle les gouvernements et Bruxelles à se concentrer sur "les questions de sauvegarde de l’emploi en France et l’aide au développement des producteurs".

Cette intervention a coïncidé avec la publication de son nouveau pacte économique. Il se dit alors favorable à une redéfinition du rôle de l’Etat et la réduction des dépenses publiques. Il appelle aussi à sortir une bonne fois pour toutes des 35 heures.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS