Bruno Le Maire demande à GE "d'améliorer très significativement" son plan de restructuration à Belfort

Le plan de restructuration de General Electric à Belfort (Territoire de Belfort) ne satisfait pas le gouvernement. Le 11 septembre, le ministre de l'Économie a demandé au groupe américain "d'améliorer très significativement" sa copie.

Partager
Bruno Le Maire demande à GE
Lorsque GE a acquis le pôle énergie d’Alstom, il s’était engagé à maintenir les activités de turbines à gaz à Belfort (Territoire de Belfort).

Le gouvernement continue de faire pression sur General Electric (GE). Mercredi 11 septembre, le ministre de l’Économie et des Finances a présidé le comité de suivi des engagements pris par le groupe américain dans le cadre du rachat des activités énergie d’Alstom en 2015. Bruno Le Maire a demandé à l’entreprise “d’améliorer très significativement” son plan de restructuration.

"Rupture des engagements pris par GE"

Lorsque GE a acquis le pôle énergie d’Alstom, il s’était engagé à créer 1000 emplois et à maintenir les activités de turbines à gaz à Belfort (Territoire de Belfort). En février, le gouvernement avait d’abord acté que le groupe américain était loin d’avoir réussi à générer 1000 postes. La polémique a enflé en mai, lorsque GE a annoncé son intention de supprimer plus de 1000 emplois en France.

“Le plan de restructuration envisagé entraînerait la rupture des engagements pris par GE s’il était mené à son terme sans modification”, avertit le cabinet de Bruno Le Maire dans un communiqué.

Rencontre prochaine entre Bruno Le Maire et le PDG de GE

Le ministère demande aussi à GE “d’améliorer très significativement le plan de restructuration envisagé pour garantir dans la durée la tenue des engagements et le maintien des savoir-faire du site de Belfort dans le domaine des turbines à gaz 50 Hz.”

Une rencontre entre le ministre de l’Économie et le PDG de GE Lawrence Culp est prévue “prochainement” pour tenter d’obtenir des évolutions. Dans une réaction écrite, GE promet d’améliorer son plan de restructuration. Suffisamment pour ramener les syndicats à la table des négociations ? Rien n’est moins sûr et la fin de la procédure est prévue le 21 octobre.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

34 - BEZIERS MEDITERRANEE HABITAT

Entretien et exploitation des installations de chauffage collectif, de climatisation et d'ECS

DATE DE REPONSE 01/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS