Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Bruno Iksil, la "Baleine de Londres", échapperait à un procès

Publié le

NEW YORK (Reuters) - Bruno Iksil, le trader français à l'origine d'une perte de trading de 6,2 milliards de dollars (4,6 milliards d'euros) de JPMorgan Chase l'année dernière, ne sera pas poursuivi pour ces faits, a-t-on appris jeudi de source proche du dossier.

Iksil, ex-trader star de la banque américaine à Londres, coopère avec les enquêteurs fédéraux américains et devrait échapper à un procès, a précisé la source, confirmant une information du New York Times.

Le FBI à New York et la SEC (Securities and Exchange Commission), le gendarme de Wall Street, enquêtent depuis l'an dernier sur les paris coûteux de Bruno Iksil sur les marchés dérivés qui lui avaient le surnom de "Baleine de Londres".

L'enquête continue mais selon le NYT, JPMorgan est proche d'un accord avec la SEC et l'autorité de régulation britannique. Une transaction devrait être annoncée à l'automne.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu jeudi auprès des parties concernées.

En mars, une commission d'enquête du Sénat américain était arrivée à la conclusion que JPMorgan avait ignoré les risques pris par son Chief Investment Office -l'officine à Londres où Bruno Iksil travaillait- et avait trompé les investisseurs.

Emily Flitter, Véronique Tison pour le service français

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle