Bruno Chenal, Directeur R & D chez Constellium

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bruno Chenal, Directeur R & D chez Constellium

Bruno Chenal pense déjà aux avions qui voleront à l’horizon 2020. Et pour lui, aucun doute : l’avenir de l’aéronautique se trouve dans l’aluminium. Cet ingénieur des Mines a consacré l’ensemble de sa carrière à ce matériau au sein de l’ancien fleuron national Pechiney. Bruno Chenal dirige depuis mai 2012 le centre de R & D de Constellium à Voreppe (Isère), qui fait partie des reliques de l’ancien empire industriel. « Le challenge est de maintenir la compétitivité de l’aluminium malgré l’utilisation croissante des matériaux composites dans l’aéronautique », résume-t-il. À la tête d’une équipe de 280 personnes, il tente de jouer sur trois tableaux : le matériau lui-même, son design et les technologies de fabrication. Le dernier-né des innovations de Constellium ? L’Airware, un alliage d’aluminium et de lithium, mais aussi de cuivre, d’argent et de manganèse. Léger et résistant, il trouve une partie de sa viabilité économique grâce au recyclage des chutes de production. Il est déjà mis en œuvre dans l’A 350 d’Airbus et le CSeries de Bombardier. « Cet alliage pourrait rendre l’A 380 près de 25 % plus léger », argue Bruno Chenal. L’aluminium, il y croit dur comme fer.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS