Brown et Sarkozy veulent une TVA sur les produits propres

Le président français a reçu aujourd'hui le Premier ministre britannique. Au cours de cette première rencontre officielle, un sujet cher aux deux hommes a été évoqué : la défense de l'environnement.

Partager

Brown et Sarkozy veulent  une TVA sur les produits propres
C'est un nouveau chapitre des relations franco-britanniques qui s'ouvre. Paris et Londres vont proposer à l'Union européenne de réduire le taux de TVA sur tous les produits de consommation dits propres, c'est-a-dire qui respectent l'écologie. "Nous voulons prendre une initiative très forte pour la défense de l'environnement", a précisé le président français lors d'une conférence de presse à Paris avec le nouveau Premier ministre britannique, Gordon Brown.

«C'est une initiative franco-britannique qui nous permet de montrer l'exemple sur un cas concret, a rajouté Nicolas Sarkozy, tout en soulignant que la défense de l'environnement constitue "un combat ancien" pour le successeur de Tony Blair.

Mettant l'accent sur l'automobile, une des plus grandes sources d'émission de gaz, le chef de l'Etat a jugé anormal qu'une "voiture qui pollue coûte moins cher qu'une voiture qui ne pollue pas". En février dernier, lors de la conférence mondiale sur l'environnement organisée à Paris, un rapport alarmant sur le réchauffement climatique avait accru la pression sur les gouvernements et les entreprises. Ce rapport invitait à freiner les rejets dans l'atmosphère de CO² et autres gaz à effet de serre, essentiellement produits par la combustion d'hydrocarbures dans les centrales électriques, par les usines et les voitures.

Entente cordiale

La lutte contre le réchauffement climatique a permis aux deux responsables d'afficher la bonne coopération franco-britannique, notamment après des années de relations parfois houleuses entre Jaques Chirac et Tony Blair. Cette première rencontre officielle est "une opportunité pour eux d'exposer leurs idées dans des secteurs-clés et sur des questions bilatérales, pour lesquels nous partageons les mêmes intérêts et inquiétudes", a estimé un porte-parole de Downing Street.

Gordon Brown et Nicolas Sarkozy sont convenus ce matin de se concerter régulièrement, notamment sur les grandes réunions européennes, afin d'harmoniser leurs positions sur les dossiers internationaux.

Parmi les autres grands sujets évoqués au cours de cette rencontre, la défense. Nicolas Sarkozy a annoncé qu'avant la fin de l'année une décision sera prise sur un second porte-avion qui pourrait être construit avec la Grande-Bretagne.

Seule fausse note de la journée, les divergences persistantes entre les deux pays sur la libéralisation du commerce mondial. Le président français plaide pour une ouverture des marchés, mais sur la base de "réciprocité", alors que Gordon Brown met en garde la France contre le protectionnisme".

Carmela Riposa, avec Reuters


Vers des véhicules "Flexuel" en France

En France, les transports routiers sont considérés comme l'une des principales sources de pollution de l'environnement. Leur activité a été multipliée par 2,3 en 20 ans, au détriment du train. Pour 2007, la France projette d'installer 500 "pompes vertes" au bioéthanol (E85) sur le territoire. L'objectif est d'offrir aux automobilistes la possibilité d'approvisionner en essence ou en bioéthanol des véhicules dits "flexfuel". Des modèles sont déjà disponibles, mais leur prix reste dissuasif. Ces véhicules offrent à l'automobiliste la possibilité de rouler avec un carburant vert à base de céréales et de betteraves, qui peut contenir jusqu'à 85% d'éthanol et 15% d'essence.

L'objectif du gouvernement français est de porter la part des biocarburants dans la consommation totale de carburant à 5,75% en 2008 et à 7% en 2010. Un sondage de l'Ifop, datant du début de l'année, montre que 89% des Français sont disposés à acheter un véhicule roulant au biocarburant et 68% sont prêts à payer plus cher à la pompe pour "rouler propre". Les appareils électroménagers, comme les magnétoscopes ou encore les fers à repasser, sont également désignés comme des facteurs de pollution. Ils représentent plus de 20% de la consommation d'électricité des ménages, selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe).

C.R., avec Reuters

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS