Bristol-Myers arrête le développement de sa molécule contre l'hépatite C

[ACTUALISE] - Le décès récent d'un patient a conduit le laboratoire pharmaceutique américain Bristol-Myers Squibb (BMS) à cesser  les essais cliniques sur l'Inhibitex, un médicament contre l'hépatite C.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bristol-Myers arrête le développement de sa molécule contre l'hépatite C

Coup dur pour Bristol-Myers. Après avoir investi plus de 2,5 milliards de dollars dans la biotech Inhibitex en janvier dernier, le laboratoire américain doit suspendre le développement des essais cliniques sur une molécule contre l'hépatite C qu'il pensait déjà devenir son nouveau hit. Une décision qui va lui coûter quelque 1,8 milliard de dollars de charges exceptionnelles. "Cette charge sera passée au troisième trimestre 2012", précise le groupe dans un avis, transmis au gendarme boursier américain, la Commission des opérations de Bourse (SEC).

Le groupe a annoncé le 23 août l'arrêt du BMS-986094, plus connu sous le nom d'Inhibitex. Bristol-Myers Squibb avait déjà annoncé au début du mois d'août la suspension de ces essais en évoquant "un grave problème de sécurité". "Le cas initial d'insuffisance cardiaque, qui avait été la raison de la suspension de l'étude, a débouché sur un décès", a précisé le groupe dans son communiqué.

Au total, en incluant ce premier cas, 9 patients sur lesquels la molécule était testée ont dû être hospitalisés, et 2 le sont toujours.

"Nous mettrons les informations dont nous disposons sur la molécule et les résultats que nous avons collectés à la disposition de la communauté médicale et scientifique", a assuré Elliott Sigal, directeur scientifique de BMS.

Partager

NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS