L'Usine Agro

Brioche Pasquier veut se retirer de la cote

,

Publié le

Le groupe de viennoiserie vient de déposer un projet d'offre publique de rachat de 25,5 % de son capital, soit la quasi-totalité du flottant. C'est pourquoi Brioche Pasquier a demandé à Euronext la suspension de la cotation de ses titres, le 8 septembre.

Après une forte période de croissance, le groupe dirigé par Serge Pasquier est confronté depuis fin 2001 à un environnement plus difficile.

Deux incendies sur deux sites de production ont perturbé l'activité et ont entraîné des coûts de redémarrage qualifiés de « substantiels ». Puis, l'expansion européenne (Italie et Espagne) semble moins facile que prévue. Enfin, le marché de la viennoiserie a diminué de 1,5 % au premier trimestre de 2003.

En conséquence, le résultat d'exploitation est en retrait de 40 %, à 13,6 millions d'euros au premier semestre 2003. Le chiffre d'affaires s'est élevé à 237,5 millions d'euros, en hausse de 1 %.

Sylvie Leboulenger


 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte