Quotidien des Usines

Bridor investit 400 millions d'euros dont 200 pour ses sites bretons

, , , ,

Publié le

L'entreprise de fabrication de pains, viennoiseries et pâtisseries Bridor annonce un investissement de 400 millions d'euros, la moitié est prévue dans ses deux usines bretonnes de Louverné (Mayenne) et de Servon-sur-Vilaine (Ille-et-Vilaine), l'autre partie pour ses unités industrielles situées au Canada et aux Etats-Unis.

Bridor investit 400 millions d'euros dont 200 pour ses sites bretons © Bridor

Les entreprises citées

L'entreprise Bridor, qui fait partie du groupe rennais Le Duff, vient d'annoncer un vaste programme d'investissements industriels de 400 millions d'euros. Elle a prévu une enveloppe de 200 millions d'euros répartie entre ses deux usines de Servon-sur-Vilaine (Ille-et-Vilaine) et Louverné (Mayenne).

A Servon-sur-Vilaine, Bridor va créer une importante plateforme de logistique qui permettra à ce site de passer d'une surface actuelle de 45 000 mètres carrés à un total de 70 000 mètres carrés à l'issue des travaux prévus pour se prolonger sur deux années. Cette plateforme permettra la préparation automatisée de commandes ainsi que le stockage temporaire des produits avant leur expédition. Le site de Servon-sur-Vilaine va être complété par la création d'un centre de R&D et d'espaces pour la formation des équipes. A Louverné, Bridor entend doubler la capacité de son usine pour atteindre les 50 000 mètres carrés couverts. Les premiers travaux vont prochainement démarrer.

Ces deux sites produisent des pains, de la viennoiserie, des macarons et des pâtisseries pour l'hôtellerie, la restauration, le catering et les différentes enseignes de restauration rapide de Le Duff, notamment La Brioche Dorée.

Ces deux projets vont générer la création de 300 emplois supplémentaires. Actuellement, Bridor emploie 1 800 salariés. La société réalise un chiffre d'affaires annuel de 600 millions d'euros. La société vend ses produits en France mais aussi à l'exportation, elle est présente dans 90 pays différents.

Le développement industriel de l'entreprise n'est pas réservé à la France. Elle annonce une autre enveloppe de 200 millions d'euros partagée cette fois entre ses deux usines de Montréal au Canada et de Philadelphie aux Etats-Unis dont les tailles vont également doubler. Les travaux vont se prolonger sur les deux à trois prochaines années. A Philadelphie, Bridor fabrique dans son usine de 35 000 mètres carrés des croissants, des pains au chocolat... A Montréal, le site est spécialisé dans les pains artisans, les baguettes et les pâtisseries françaises et américaines destinées à l'ensemble de l'Amérique du Nord. A l'étranger, Bridor a prévu la création de 700 emplois supplémentaires.

Le chiffre d'affaires de Bridor double tous les cinq ans. La direction de l’entreprise table sur un milliard d'euros de recette d'ici à 2021.

Stanislas du Guerny

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte