Brexit: Londres dénonce l'intransigeace de l'UE, juge que l'accord menace la paix en Irlande du Nord

par Guy Faulconbridge
Brexit: Londres dénonce l'intransigeace de l'UE, juge que l'accord menace la paix en Irlande du Nord
L'accord de paix nord-irlandais de 1998 est menacé par la mise en place dans la région du protocole défini dans l'accord fixant les conditions du départ du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE), a estimé mercredi le ministre britannique chargé du Brexit David Frost (photo), qui a jugé l'UE trop "puriste" dans ce dossier. /Photo prise le 24 février 2021/REUTERS/John Sibley/File Photo

LONDRES (Reuters) - L'accord de paix nord-irlandais de 1998 est menacé par la mise en place dans la région du protocole défini dans l'accord fixant les conditions du départ du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE), a estimé mercredi le ministre britannique chargé du Brexit David Frost, qui a jugé l'UE trop "puriste" dans ce dossier.

Le président des Etats-Unis Joe Biden a fait part la semaine dernière au Premier ministre britannique Boris Johnson de ses craintes que les tensions croissantes entre Londres et l'UE sur l'entrée en vigueur de l'accord sur le Brexit ne mettent en péril la paix fragile qui prévaut dans la région depuis l'accord du Vendredi Saint de 1998.

Après le Brexit, effectif depuis janvier 2020, et la période de transition qui s'est achevée le 31 décembre 2020, le protocole nord-irlandais aurait dû entrer en vigueur cette année.

Ce protocole prévoit des contrôles sur certaines marchandises transitant entre la Grande-Bretagne et l'Irlande du Nord afin d'éviter le rétablissement d'une frontière physique avec la République d'Irlande, membre de l'UE.

Mais Boris Johnson a unilatéralement prolongé jusqu'à fin juin un moratoire sur certains contrôles (dont ceux sur des denrées alimentaires comme la viande réfrigérée), afin selon lui d'éviter des pénuries dans les supermarchés nord-irlandais.

David Frost, qui juge ce protocole commercial inapplicable, a accusé l'UE d'être trop "puriste" à ce sujet, a déclaré mercredi lors d'une audition parlementaire que Londres avait proposé à Bruxelles une prolongation de ce moratoire.

Selon lui, en insistant sur la mise en place de ces contrôles, Bruxelles se montre trop "puriste" dans sa vision des nouvelles relations commerciales entre les deux parties, parce qu'"à (sa) connaissance, il n'y a aucun risque que les délicieuses saucisses britanniques se retrouvent sur le marché unique" européen après avoir transité par l'Irlande du Nord.

"Il est fondamental que nous gardions en tête l'esprit de ce protocole, qui est de préserver et de ne pas menacer l'accord de Belfast du Vendredi Saint, ce que (son application) est susceptible de faire", a estimé David Frost.

Conclu en avril 1998 avec la médiation de Bill Clinton, cet accord a permis de mettre fin à trois décennies de violences en Irlande du Nord, au cours desquelles les affrontements entre nationalistes catholiques et loyalistes protestants ont fait environ 3.600 morts.

L'UE veut préserver son marché unique, mais pour Londres, la mise en place de contrôles sur des marchandises transitant par la mer pour approvisionner l'Irlande du Nord concrétise sa séparation des autres provinces britanniques et attise les tensions chez les unionistes.

David Frost a expliqué que Londres souhaitait une solution négociée permettant l'application du protocole mais Boris Johnson a déjà prévenu qu'il pourrait activer des mesures d'urgence prévues dans le texte, afin de contraindre l'UE à renégocier.

Alors que les discussions actuelles entre Londres et Bruxelles ne progressent pas - chaque camp accusant l'autre de mauvaise foi - David Frost a assuré mercredi que sans solution négociée, ce qui restait sa préférence, "toutes les options seraient sur la table pour la suite".

(Version française Myriam Rivet, édité par)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - PARIS HABITAT OPH

Refonte du paramétrage et de la donnée du SIRH HR Access

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS