Brexit: Les banques françaises prêtes à rapatrier 1.000 emplois

PARIS (Reuters) - Les banques françaises sont prêtes à rapatrier en France un millier d'emplois situés actuellement au Royaume-Uni, dans le cadre du Brexit, a annoncé vendredi la Fédération bancaire française (FBF).
Partager
Brexit: Les banques françaises prêtes à rapatrier 1.000 emplois
Les banques françaises sont prêtes à rapatrier en France un millier d'emplois situés actuellement au Royaume-Uni, dans le cadre du Brexit, a annoncé vendredi la Fédération bancaire française (FBF). /Photo d'archives/REUTERS/Suzanne Plunkett

"Ce sont près d'un millier d’emplois qui pourraient être concernés, dont l’effet d’entraînement est d’au moins trois emplois indirects pour un emploi direct", souligne la FBF, après une rencontre de ses représentants avec le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

La FBF estime que les mesures annoncées récemment par le gouvernement pour renforcer l'attractivité de la place de Paris "sont un signal fort pour les banques étrangères devant transférer des effectifs dans l’Union européenne, comme pour les grands groupes bancaires français".

La fédération souligne toutefois que la France doit rassurer en matière de prévisibilité et de stabilité de sa politique fiscale.

"La trajectoire qui figurera dans les lois budgétaires de la rentrée sera donc essentielle, sur l’impôt sur les sociétés comme sur l’ensemble des prélèvements obligatoires", souligne la FBF.

"Le dimensionnement des équipes qui s’installeront à Paris dépendra aussi des décisions réglementaires sur les conditions d'exercice des activités financières dans l'Union européenne, de la réglementation des activités de marché et de la localisation des infrastructures de marché qui sont des enjeux majeurs", estime la FBF.

HSBC est pour l'heure la seule grande institution financière installée à Londres à avoir décidé officiellement de faire de Paris sa base européenne après le Brexit.

Paris est non seulement en concurrence avec Francfort, siège de la Banque centrale européenne, mais également avec des places plus modestes comme Amsterdam, Dublin et Luxembourg.

(Jean-Michel Bélot, édité par Pascale Denis)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS