Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Brexit: Le courtier TP ICAP se renforcera à Paris et Amsterdam

Publié le

LONDRES (Reuters) - Le courtier britannique TP ICAP va renforcer son personnel dans ses bureaux européens situés sur le continent pour se préparer à un Brexit sans accord.

Mais le numéro un mondial de l'intermédiation de produits financiers, qui a choisi Paris comme "hub" européen après la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, a précisé mardi qu'il n'avait encore déplacé aucun poste hors de Londres.

La société a ajouté qu'elle prévoyait que la Grande-Bretagne resterait une place financière majeure dans un avenir proche malgré le Brexit.

Le courtier attend l'aval des régulateurs français pour sa nouvelle activité parisienne. Il a annoncé la création une unité iSwap euro à Amsterdam pour le trading électronique des dérivés de taux d'intérêt dans le cadre de ses préparatifs en vue du Brexit.

Quinze des 16 principaux utilisateurs souhaitaient transférer ce trading à Amsterdam, a dit Nicolas Breteau, à la tête de TP ICAP depuis juillet.

Il a ajouté qu'il n'avait pas encore décidé si la cotation des swaps à Londres serait également transférée à Amsterdam.

La société a renforcé certaines fonctions à Paris mais n'a pas encore transféré les courtiers hors de Londres. Elle a évoqué des transferts de postes potentiels d'ici un an et demi.

Son directeur financier Robin Stewart a déclaré que TP ICAP avait consacré trois millions de livres sterling (3,5 millions d'euros) à la mise en place d'une structure en vue du Brexit.

TP ICAP a publié mardi un bénéfice avant impôts en hausse de 5,2% au titre de 2018, à 245 millions de livres sterling (287 millions d'euros). Le courtier avait lancé en juillet un avertissement sur ses résultats annuels en raison d'une augmentation de ses coûts liés au Brexit et aux nouvelles règles de transparence des marchés d'intruments financiers (MiFID II).

En Bourse à Londres, le titre TP ICAP, qui a chuté de 43% en 2018, gagnait 6% en début d'après-midi.

(Noor Zainab Hussain et Tanishaa Nadkar à Bangalore, Huw Jones à Londres, Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle