Brexit: Clément Beaune se dit "très inquiet" du comportement britannique

PARIS (Reuters) - Le secrétaire d'Etat aux affaires européennes, Clément Beaune, s'est dit jeudi "très inquiet" du comportement britannique concernant le respect de l'accord commercial post-Brexit conclu entre Londres et Bruxelles.
Brexit: Clément Beaune se dit
Le secrétaire d'Etat aux affaires européennes, Clément Beaune, s'est dit jeudi "très inquiet" du comportement britannique concernant le respect de l'accord commercial post-Brexit conclu entre Londres et Bruxelles. /Photo prise le 3 février 2021/REUTERS/Benoit Tessier

"Je suis très inquiet sur le comportement britannique, sur le respect de l'accord que nous avons signé", a-t-il déclaré sur Public Sénat.

"C'est une question d'honneur, de respect et de crédibilité internationale. Le Royaume-Uni, c'est une grande démocratie, membre du Conseil de sécurité des Nations unies, qui signe des accords internationaux et qui s'assiérait dessus? Ce n'est pas sérieux", a-t-il ajouté.

Parmi les sujets qui suscitent l'inquiétude figure la pêche, objet de vives tensions entre la France et le Royaume-Uni depuis le Brexit en raison des restrictions imposées aux professionnels français pour l'accès aux eaux britanniques.

Le mois dernier, le Royaume-Uni a envoyé deux navires de patrouille de la Navy au large de l'île anglo-normande de Jersey, dans la Manche, après que la France a laissé entendre qu'elle pourrait couper l'électricité alimentant l'île et que des pêcheurs français menaçaient de bloquer le port.

"On s'est battu pied à pied avec le président de la République pour défendre les intérêts des pêcheurs. On a un bon accord. Après, il faut qu'il soit appliqué. On ne va pas laisser refaire le match", a expliqué Clément Beaune.

"Il faut donner concrètement toutes les licences d'accès à la mer pour nos pêcheurs, notamment pour ceux des Hauts-de-France", a-t-il expliqué.

L'autre sujet d'inquiétude concerne le protocole nord-irlandais destiné à éviter le rétablissement d'une frontière physique entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande.

Depuis la sortie effective du Royaume-Uni de l'Union européenne le 1er janvier, Londres a unilatéralement instauré un moratoire sur les contrôles douaniers de certaines marchandises expédiées de Grande-Bretagne vers l'Irlande du Nord, contrôles prévus par l'accord post-Brexit.

Ce "protocole nord-irlandais" a contribué à raviver les tensions entre les différentes communautés de l'île, les unionistes refusant tout différence de traitement avec le reste du Royaume-Uni.

"C'est la paix en Europe qui est en jeu et les Britanniques ne peuvent pas nous dire 'vous êtes méchants, vous avez créé un protocole, des contrôles'. C'est le Brexit qui a créé une frontière et des contrôles, il faut être sérieux", a commenté le secrétaire d'Etat français.

Le protocole vise selon lui à minimiser les problèmes dans la région.

"On attend du Royaume-Uni que cet accord soit intégralement respecté. Dans l'accord, il est prévu que si ça n'est pas le cas, nous prenions des mesures de rétorsion - droits de douane et autres. J'espère qu'on n'en arrivera pas là. Mais si les choses n'avancent pas, c'est sur la table", a prévenu Clément Beaune.

Arrivé mercredi en Grande-Bretagne, le président américain Joe Biden doit rencontrer jeudi le Premier ministre britannique Boris Johnson, et l'appeler à empêcher que la querelle avec l'Union européenne mette en péril la délicate paix en Irlande du Nord.

(Hayat Gazzane, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - Vaucresson

Exploitation, gestion et entretien de deux établissements d'accueil du jeune enfant de la Croix Blanche et Jardy

DATE DE REPONSE 11/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS