Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Brexit : Airbus met en garde sur sa position à long terme au Royaume-Uni

, , , ,

Publié le , mis à jour le 22/06/2018 À 07H34

En cas de Brexit sans accord, Airbus pourrait reconsidérer ses activités au Royaume-Uni. Le constructeur aéronautique y fabrique actuellement des ailes pour tous ses avions de transport de passagers.

Brexit : Airbus met en garde sur sa position à long terme au Royaume-Uni
En cas de Brexit sans accord, Airbus pourrait reconsidérer ses activités au Royaume-Uni.

Airbus met à nouveau en garde sur les conséquences de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, déclarant qu'un Brexit sans accord sur le commerce futur l'obligerait à reconsidérer sa position à long terme dans le pays.

Le constructeur aéronautique fabrique des ailes pour tous ses avions de transport de passagers au Royaume-Uni. Il estime qu'une sortie brusque et sans transition du marché unique et de l'union douanière en 2019 entraînera une "perturbation et une interruption importantes" de la production britannique.

"En d'autres termes, un scénario sans accord menace directement l'avenir d'Airbus au Royaume-Uni", a déclaré Tom Williams, directeur général adjoint d'Airbus Commercial Aircraft.

En conséquence, Airbus accumule les mesures pour réduire les risques, a-t-il déclaré dans le communiqué, sans donner plus de précisions.

La Grande-Bretagne quittera l'UE le 29 mars 2019

En mars, Tom Williams avait déclaré au personnel dans une vidéo qu'Airbus envisageait la possibilité d'acheter plus de pièces pour constituer un stock de régulation afin de faire face à une éventuelle perturbation de la production lorsque la Grande-Bretagne quittera l'UE le 29 mars 2019.

Faisant écho aux appels de Siemens, Airbus a déclaré qu'il avait besoin de précisions immédiates sur la manière dont ses opérations devraient être réorganisées.

La production pourrait être transférée en Allemagne ou en Espagne

Selon les analystes du secteur, il est peu probable qu'Airbus se retire brusquement du Royaume-Uni en raison de la longueur des délais et des listes d'attente pour ses avions. Mais il pourrait envisager de transférer la production des ailes de sa prochaine génération d'avions monocouloirs, dont le développement devrait commencer vers le milieu de la prochaine décennie.

La production pourrait ainsi être transférée en Allemagne, en Espagne ou encore dans de nouveaux pays fournisseurs comme la Corée du Sud.

 

Avec Reuters (Danielle Rouquié pour le service français)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle