Bretagne : Une locomotive nommée orange

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Enquête En dix ans, la région a effectué une véritable révolution technologique et emploie désormais 42 000 personnes dans ce secteur florissant.

Bretagne : Une locomotive nommée orange
La tour de télécommunications, qui trône au sommet de la butte de Coësmes, à proximité de laquelle se regroupent entreprises et start-up rennaises du numérique, illustre les compétences régionales. En une décennie, la Bretagne est devenue la patrie des réseaux à très haut débit, de la Télévision numérique terrestre (TNT) et des images en 3 D. À l'origine de ce succès, il y a la locomotive France Télécom-Orange tant à Rennes, où le groupe emploie plus de 800 ingénieurs et cadres, qu'à Lannion, où il compte plus de 1 200 collaborateurs issus de l'ex-Cnet. La filière régionale compte 42 000 salariés, dont 15 000 en R et D, et plus de 20 000 emplois sont recensés sur le technopôle Rennes Atalante. Si Technicolor, Canon et autre Alcatel-Lucent sont présents[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte