Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Brésil 2014: les chaussures de Puma et Nike plus puissantes grâce à la chimie d’Arkema

Gaëlle Fleitour , , ,

Publié le

Un élastomère mis au point par le chimiste français Arkema a permis à Puma et Nike de concevoir leurs tout derniers modèles, portés par plusieurs joueurs des équipes de France et du Brésil durant la Coupe du monde.

Brésil 2014: les chaussures de Puma et Nike plus puissantes grâce à la chimie d’Arkema © Puma

Pas de bons joueurs de foot sans… de bonnes chaussures aux pieds. Depuis l’ouverture de la Coupe du monde au Brésil, les joueurs de l’équipe de France Bacary Sagna, Antoine Griezmann et Olivier Giroud ont fait le choix de dribbler avec les evoPower de Puma. Ils font ainsi honneur à un autre champion hexagonal : Arkema. L’élastomère Pebax mis au point par le chimiste a en effet été utilisé dans deux composants clés de la chaussure.

Le moulage de la semelle extérieure, tout d’abord, afin qu’elle bénéficie des propriétés de légèreté, de retour d’énergie et de solidité de cet élastomère. "Il garantit une réactivité optimale de la chaussure aux mouvements du joueur, une précision dans la puissance de tir, ainsi qu’une parfaite adhérence au terrain grâce à sa flexibilité", assure-t-on chez Arkema, qui ne s’avance pas jusqu’à garantir des tirs au but réussis.

Mousse trois fois plus légère

Pour rembourrer les zones en relief et les bandes de renfort sur le dessus de la chaussure, tout en assurant souplesse et confort aux joueurs, l’équipementier Puma a également développé une technologie, appelée Accufoam, utilisant une mousse à base de Pebax. Soit "une mousse trois fois plus légère que la mousse traditionnelle en éthylène-acétate de vinyle, pour des propriétés d'amortissement similaires", promet Arkema.

Les innovations du chimiste ont aussi séduit Nike, qui a utilisé Pebax pour concevoir ses chaussures Magista. Une paire choisie par Thiago Silva, le capitaine de l’équipe du Brésil et du PSG. Jusqu’à présent, Arkema a donc plutôt porté chance à tous ces sportifs, dont les équipes sont toujours en lice dans la compétition.

Gaëlle Fleitour

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle