Brésil 2014 : le ballon de foot de la Coupe du monde testé en soufflerie

Un robot shooteur, une caméra rapide, et une soufflerie pour les études aérodynamiques : des chercheurs japonais ont déployé les grands moyens pour - enfin - comprendre comment la forme du ballon explique les performances décevantes de certains joueurs…

Partager
Brésil 2014 : le ballon de foot de la Coupe du monde testé en soufflerie

Le ballon de foot a 32 faces : 20 de formes hexagonales, 12 de formes pentagonales. Mais ça, c’est le ballon traditionnel. Car il existe aujourd’hui bien d’autres variantes. Des ballons à 6 faces, à 8 faces, à 14 faces… Ce qui permet aux joueurs d’incriminer le ballon quand leurs passes ou leurs tirs n’ont pas le résultat escompté. Ce type de plainte est plus fréquent, semble-t-il, au sein des équipes qui ont perdu un match.

Pour en avoir le cœur net, des chercheurs de l’université de Tsukuba, au Japon, ont testé rigoureusement toutes sortes de ballons. Ils ont pour cela installé un robot shooteur dans le tunnel d’une soufflerie, et observé les trajectoires des ballons à l’aide d’une caméra rapide. Leur objectif était d’établir si, oui ou non, la forme et le nombre de faces d’un ballon ont une influence sur leur trajectoire. Les ballons étaient projetés par le robot sans rotation, mais en faisant varier l’orientation initiale des faces, afin de tester leur effet sur l’aérodynamisme.

Les résultats sont assez clairs. Seul le ballon traditionnel à 32 faces et le ballon à 6 faces (le Brazuca) ont des points d’impact assez stables en répétant les tirs. Les autres ont des trajectoires qui diffèrent sensiblement en fonction de l’orientation des faces. Ce qui tendrait à donner raison à au moins une partie des joueurs qui s’étonnent de la dérive inattendue de leurs frappes…

Une bonne nouvelle est que le meilleur ballon, le Brazuca selon les tests japonais, est précisément celui qui a été retenu officiellement par la Fifa pour la coupe du monde 2014 au Brésil. Cette fois, les mauvais perdants n’auront pas d’excuses !

Thierry Lucas

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Data Steward F/H

ORANO - 22/01/2023 - CDI - Châtillon

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

72 - Le Mans

Maîtrise d'oeuvre pour la rénovation des bâtiments A et F au 185 rue Henri Champion

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS