Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Bréalu Fonderie supprimerait plus d’un tiers de son effectif

, , ,

Publié le

Social

Encore un PSE dans le secteur de la métallurgie. « Le comité d'entreprise extraordinaire de la fonderie d'aluminium Bréalu de Vaux, près de Montluçon (Allier) doit examiner aujourd’hui un plan de suppressions de 110 emplois sur 294 », a indiqué Fernando Da Costa, délégué syndical CGT et membre du CE

En février, la direction de la fonderie Bréalu, qui fabrique des pièces de moteur notamment pour Renault, avait déjà été autorisée par le tribunal de commerce à supprimer 110 emplois.

« Nous avons relevé plusieurs anomalies dans le plan de sauvegarde de l'emploi et attendons des éclaircissements de la direction, a ajouté le syndicaliste. Cette réunion doit également permettre de désigner un expert à la demande du CE. »

En 2007, lors du rachat de la fonderie par le groupe français Bioméca, 120 salariés sur 420 avaient déjà été licenciés.

L.M.


 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle