Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Bras de fer sur le CO2

Julie Thoin-Bousquié , ,

Publié le

Bras de fer sur le CO2

Trop pour les constructeurs automobiles, trop peu pour certaines organisations non gouvernementales… Le compromis trouvé par les pays de l’Union européenne autour des seuils à venir pour les émissions de carbone (CO2) n’a pas convaincu grand monde. Au terme de longues heures de négociations, 20 des 28 pays de l’Union ont opté pour une réduction de 35 % des émissions de CO2 des voitures neuves d’ici à 2030 par rapport au niveau fixé pour 2021. Insuffisant aux yeux de certains pays comme l’Irlande, le Luxembourg et les Pays-Bas, plus radicaux dans leur position que le Parlement européen… qui s’était prononcé en faveur d’une réduction de 40 % des émissions début octobre. Le résultat est en revanche une victoire pour l’Allemagne, qui a pesé de tout son poids pour que la décision des pays de l’UE soit en phase avec celle de la Commission européenne, soutenue par Berlin (30 % de réduction). De quoi garantir, pour la chancelière allemande Angela Merkel, la compétitivité de sa puissante industrie automobile, bousculée depuis le scandale des moteurs diesel truqués de Volkswagen. Pas sûr, rétorque l’Association des constructeurs européens d’automobiles, qui plaide depuis l’ouverture des discussions pour un objectif bien inférieur (20 % de réduction d’ici à 2030). Une vision sans doute compliquée à défendre, au moment où le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) appelle dans un rapport à la neutralité carbone d’ici à 2050 pour tenter de rester dans l’objectif d’un réchauffement planétaire de 1,5 °C. Reste désormais à voir quel sera l’accord final trouvé entre les pays de l’Union européenne, la Commission et le Parlement européen sur les futurs seuils d’émissions de CO2 des voitures neuves. Un compromis est attendu début 2019.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle