BPCE renouvelle sa confiance à François Pérol, mis en examen

PARIS (Reuters) - Le conseil de surveillance de BPCE a renouvelé vendredi sa confiance à François Pérol, président du directoire du groupe bancaire issu de la fusion des Caisses d'épargne et des Banques populaires, après sa mise en examen la veille pour prise illégale d'intérêts.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

BPCE renouvelle sa confiance à François Pérol, mis en examen

"Le conseil de surveillance de BPCE, présidé par Stève Gentili, s'est réuni ce jour, suite au souhait de François Pérol, président du directoire, de l'informer de sa mise en examen dans le cadre de la procédure judiciaire engagée en 2009 sur les conditions de sa nomination à la tête des groupes Caisse d'Epargne et Banque Populaire", lit-on dans le communiqué.

"Le conseil de surveillance de BPCE a pris acte de cette information et a tenu à témoigner à nouveau, à l'unanimité, sa confiance à François Pérol, dont le mandat de président du directoire de BPCE a été renouvelé en novembre 2012."

L'enquête porte sur les conditions de la nomination de François Pérol à la tête du groupe, maison mère de la banque Natixis, après avoir passé deux années à l'Elysée comme secrétaire général adjoint, sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

La prise illégale d'intérêts est passible de cinq ans d'emprisonnement et de 500.000 euros d'amende.

François Pérol n'a pas été placé sous contrôle judiciaire.

Jean-Michel Bélot, édité par Dominique Rodriguez

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS