L'Usine Energie

BP vend toutes ses activités en Alaska à Hilcorp pour 5,6 milliards de dollars

, , , ,

Publié le , mis à jour le 28/08/2019 À 07H29

BP a annoncé le 27 août son départ de l'Alaska . Le pétrolier britannique va vendre l'ensemble de ses activités dans l' État américain pour 5,6 milliards de dollars à Hilcorp.

BP vend toutes ses activités en Alaska à Hilcorp pour 5,6 milliards de dollars
BP détient des participations dans l'oléoduc Trans Alaska Pipeline System (TAPS).
© BP

BP a annoncé mardi 27 août avoir conclu un accord portant sur la cession de toutes ses activités et intérêts en Alaska aux États-Unis. Le géant pétrolier britannique veut céder ses actifs à Hilcorp Alaska, une filiale de la société américaine Hilcorp Energy, pour un total de 5,6 milliards de dollars (cinq milliards d'euros). BP était installé en Alaska depuis 1959.

Des participations dans l'oléoduc TAPS

Les actifs de BP en Alaska comportent des participations dans le gisement de pétrole géant Prudhoe Bay à hauteur de 26% et dans l'oléoduc Trans-Alaska Pipeline System (TAPS) qui traverse l'État américain à hauteur de 49%. Expoité depuis 1977, Prudhoe Bay a permis de produire quelques 13 milliards de barils de pétrole et pourrait encore en produire 1 milliard selon BP. En 2018, le gisement a représenté une production de 270 000 barils de pétrole par jour, soit plus de la moitié de la production totale de pétrole en Alaska. 

"Notre départ de l'Alaska ne diminue d'aucune façon l'engagement de BP en Amérique, commente dans un communiqué Bob Dudley, PDG de BP. Nous restons très enthousiastes sur le secteur de l'énergie aux États-Unis." Le dirigeant ajoute que son groupe a investi plus de 20 milliards de dollars dans le pays au cours des trois dernières années.

1600 salariés concernés

Dans un communiqué, l'entreprise précise que cette transaction est une étape clef dans sa volonté de céder pour 10 milliards de dollars d'actifs sur les années 2019 et 2020.

Environ 1600 salariés sont concernés par cette vente. L'entreprise ajoute qu'elle précisera leur avenir aussi vite que possible dans le cadre de la période de transition avec Hilcorp.

Hilcorp souhaite payer 4 milliards de dollars à court terme et le reste plus tard. Sous réserve de l'approbation des autorités de régulation, l'opération devrait être bouclée en 2020.

Avec Reuters (Tanishaa NAdkar à Bangalore, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte