BP sonderait les investisseurs sur un possible démantèlement

LONDRES (Reuters) - Le groupe pétrolier britannique BP a commencé à sonder les investisseurs sur une possible restructuration qui pourrait inclure un démantèlement de ses activités, rapporte le Sunday Times.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

BP sonderait les investisseurs sur un possible démantèlement

Le journal, qui cite des personnes non identifiées au sein de la major, précise que parmi les options à l'étude figurent la vente des raffineries et des stations-service du groupe, la réduction de ses activités aux Etats-Unis et le renforcement des activités d'ingénierie pour éviter le recours à l'externalisation.

Ces mesures viendraient s'ajouter à la vente programmée d'environ 10% de ses actifs, dont sa participation dans le site de Prudhoe Bay en Alaska, indique le Sunday Times.

Contacté, un porte-parole de BP a répondu qu'il ne commentait pas les rumeurs et les spéculations.

BP a annoncé le mois dernier qu'il prévoyait de vendre pour environ dix milliards de dollars d'actifs afin de pouvoir assumer le coût de la marée noire dans le golfe du Mexique, sans identifier les actifs concernés.

Samedi, le groupe a prolongé de 24 heures les tests effectués sur un nouveau dôme de confinement mis en place sur le puits de pétrole endommagé.

Mark Potter, Gwénaelle Barzic pour le service français

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS