BP s'apprêterait à démanteler ses activités

Selon le Sunday Times, le groupe pétrolier britannique envisagerait divers scénarios pour renflouer ses caisses. La réparation des dommages provoqués par la marée noire risque de laisser le groupe exsangue.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

BP s'apprêterait à démanteler ses activités

Selon le Sunday Times daté du 18 juillet 2010, les dirigeants de la compagnie pétrolière sondent actuellement plusieurs investisseurs, dans la perspective d’une restructuration. Pour éponger les pertes qu’occasionnera la réparation des dommages à l’environnement, BP va devoir se délester de plusieurs de ses actifs. Il s’agirait de renflouer ses caisses à hauteur de dix milliards de dollars, mais des spécialistes, cités par d’autres médias, pensent que la compagnie aux abois pourrait engranger jusqu’à 20 milliards de dollars grâce à des opérations supplémentaires.

L’hebdomadaire britannique cite plusieurs scénarios possibles : la vente de raffineries et de stations service à l’enseigne du groupe pétrolier, le renforcement des activités d’ingénierie pour limiter les coûts liés à l’externalisation, etc. Ce train de mesures serait superposé à la cession, inéluctable, d’une partie des actifs de BP, dont très probablement sa participation dans Prudhoe Bay, un énorme champ pétrolifère au large des côtes de l’Alaska, le plus important gisement en Amérique du Nord. Le pétrolier américain Apache Corporation serait l’acquéreur présumé de telles parts. Selon les saisons, 400.000 à 450.000 barils sont extraits chaque jour à Prudhoe Bay.

Les révélations du Sunday Times se sont produites dans le sillage de la bonne nouvelle annoncée le 16 juillet : pour la première fois depuis le début de la marée noire BP a réussi hier à stopper l’écoulement de pétrole souillant le golfe du Mexique. Entre 365 et 715 millions de litres de pétrole se sont déversés dans la mer en l’espace de trois mois.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS