BP demande 20 milliards à Halliburton

Le géant britannique entend bien ne pas assumer seul les coûts engendrés par la marée noire dans le Golfe du Mexique. Elle a été provoquée par l’explosion de la plateforme Deepwater Horizon en avril 2010.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

BP demande 20 milliards à Halliburton

Début décembre, BP accusait déjà la société américaine chargée du coffrage d’avoir détruit des preuves. Lundi 2 janvier, l’agence Bloomberg affirme que le groupe pétrolier a réclamé en justice 20 milliards de dollars à Halliburton.

Après avoir déjà déboursé 14 milliards de dollars, il s’agit pour BP de récupérer "le montant des coûts et dépenses qui lui ont été imputés pour nettoyer la marée noire et y remédier", a précisé Bloomberg, citant un document de justice signé de l'avocat du groupe.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La société britannique cherche bien à faire peser la responsabilité sur les épaules de l’Américain Halliburton. Il réclame donc cette coquette somme afin de recouvrer "les bénéfices perdus et/ou la perte de valeur du puits Macondo, ainsi que tous les coûts et dommages qui lui ont été imputés en relation avec l'accident de Deepwater Horizon et la marée noire qui en a résulté", ajoute Bloomberg.

En septembre 2011, un rapport d’enquête sur la marée noire établissait la responsabilité de BP et de plusieurs sous-traitants dont Halliburton.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS