Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Bouygues touchera jusqu'à 500 millions d'euros avec la fusion Siemens Alstom

, , ,

Publié le , mis à jour le 27/09/2017 À 17H28

Infos Reuters PARIS (Reuters) - Bouygues, principal actionnaire d'Alstom, touchera jusqu'à 500 millions d'euros environ en prime de contrôle et dividende exceptionnel à la clôture de la fusion entre Alstom et le pôle ferroviaire de Siemens, a appris mercredi Reuters d'une source proche des discussions.

Bouygues touchera jusqu'à 500 millions d'euros avec la fusion Siemens Alstom
Bouygues, principal actionnaire d'Alstom, touchera jusqu'à 500 millions d'euros environ en prime de contrôle et dividende exceptionnel à la clôture de la fusion entre Alstom et le pôle ferroviaire de Siemens, a appris mercredi Reuters d'une source proche des discussions. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau
© Charles Platiau

Les deux groupes de transport Siemens et Alstom ont officialisé mardi soir le rapprochement de leurs activités ferroviaires afin de rivaliser avec le géant chinois CRRC dans les appels d'offres internationaux, marginalisant au passage le canadien Bombardier.

L'accord prévoit que les actionnaires existants d'Alstom à la clôture du jour précédent la date du closing, envisagée fin 2018, recevront une prime de contrôle de 4 euros par action et un dividende exceptionnel d'un montant maximum de 4 euros par action.

Sur la base du nombre de titres détenus par Bouygues, qui représentent une participation de 28,2%, le groupe de BTP, de médias et de télécoms touchera une prime de contrôle de 248 millions d'euros et un dividende exceptionnel pouvant aller jusqu'à ce même montant, soit au total jusqu'à 500 millions d'euros environ. "C'est une bonne opération pour Alstom et ses actionnaires, et donc aussi pour Bouygues", a ajouté la source.

Pour l'opération, Alstom a été conseillé par la banque Rothschild, Siemens par BNP Paribas et Bouygues par Perella Weinberg Partners.

Pour Reuters, Gilles Guillaume et Dominique Vidalon, avec Gwénaëlle Barzic, édité par Marc Joanny et Dominique Rodriguez

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus