Bouygues Telecom : la maison mère débourse près de 700 millions d’euros

Bouygues aurait renfloué l’opérateur de téléphonie mobile à hauteur de 678 millions d’euros, selon le site d’informations financières L’Agefi.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bouygues Telecom : la maison mère débourse près de 700 millions d’euros

L’entrée fracassante de Free sur le marché de la téléphonie mobile, le coût du plan de restructuration et l’achat des fréquences 4G. Ce sont les trois arguments avancés pour expliquer les difficultés rencontrées par la filiale de Bouygues.

Effectivement, avant l’arrivée de Free Mobile, Bouygues Telecom était déjà fragilisé, coincé entre les deux colosses Orange et SFR. Quand la société de Xavier Niel - suivie de ses offres low cost - débarque, les trois opérateurs souffrent. Si ses deux concurrents ne sont pas épargnés, mécaniquement, Bouygues Telecom en sort encore un peu plus ébranlé.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Par ailleurs, la société met en œuvre un plan d'adaptation et d'économies de 300 millions d'euros, accompagné d'un plan de départs volontaires de 556 personnes.

C’est la raison pour laquelle la maison mère aurait décidé de recapitaliser Bouygues Telecom à hauteur de 678 millions d’euros, fin 2012, comme l’affirme L’Agefi. Pourtant l’opérateur a longtemps été "le premier pourvoyeur en dividendes du groupe".

Un signe toutefois rassurant pour Bouygues Telecom, qui valorise ses fonds propres à "un peu moins de 5,2 milliards d'euros" grâce à cette opération : la maison mère ne détourne pas le regard et soutient sa filiale. SFR ne peut pas en dire autant de Vivendi. En effet, l’opérateur téléphonique pourrait être revendu dans les mois qui viennent par la multinationale.

Astrid Gouzik

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS