Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Bouygues Telecom est le nouveau champion du débit 5G, mais à quoi ça sert ?

Cédric Soares ,

Publié le

Bouygues Télécom a réalisé, à l’occasion de ses Innovation Days, une expérimentation 5G. Grâce aux équipements d’Ericsson France, le débit mesuré a atteint un débit de 25,2 Gb/s. Au-delà du débit, l’intérêt de la future norme télécoms, réside dans le potentiel du marché industriel.

Bouygues Telecom est le nouveau champion du débit 5G, mais à quoi ça sert ?
La Technopôle Bouygues Telecom située à Meudon où a eu lieu l'expérimentation 5G
© Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Quatre antennes, deux récepteurs mobiles captant un flux vidéo en 4K... et le précédent record du test de débit d’Orange est battu. Les compteurs affichent plus de 20 Gbps en moyenne avec un pic à 25,2 Gb/s. Mercredi 16 mars, lors de ses Innovation Days, Bouygues Telecom est rentré dans le l’histoire de la 5G. L’opérateur y est parvenu grâce à une collaboration avec Ericsson sur les équipements. Si la performance est à saluer, les enjeux de la future norme sont ailleurs.

Le débit ne fait pas tout, en tout cas sur le marché entreprise

En effet, le grand public, depuis l’avènement du smartphone, a les yeux rivés sur les cadrans. Plus de débit, équivaut à plus de contenus disponibles. Les industriels, eux, attendent une réduction de la latence et une augmentation du nombre d’objets connectés par antennes. Lors de la démonstration, Jean-Paul Arzel, directeur réseau l’opérateur explique que le temps de réponse de la 4G n’autorise pas le pilotage d’un robot à distance.

La 5G permettra de le réduire par cinq en multipliant par dix le nombre d’objets connectés à une antenne. Ces spécifications ouvrent le champ à de nouveaux services “Il y aura d’autres business models mais le plan n’est pas écrit” explique le dirigeant de l’opérateur. Le potentiel est énorme, Franck Bouétard, PDG d’Ericsson France évoque un marché mondial de la 5G estimé à 1230 milliards de dollars (1142 milliards d’euros) en 2026.

Une norme 5G segmentée, pour mieux adresser le marché industriel à fort potentiel

Afin de mieux adresser le marché, la norme 5G a été segmentée. La couverture grand public s’appuiera sur les infrastructures actuelles. Les antennes émettront sur la bande de fréquences à 3,5 GHz. Le débit moyen attendu par utilisateur sera de l’ordre de 100 Mb/s.

Pour la première fois, une bande de fréquences sera attribuée aux besoins spécifiques de l’industrie. Sa couverture spectrale, a priori autour de 26 GHz, reste à valider. Les clients bénéficieront d’un débit 10 fois supérieurs, de l’ordre 1Gb/s et une latence de 1ms. Chaque site voulant bénéficier de cette couverture nécessitera un déploiement spécifique. C’est là que réside une grande partie du potentiel du marché pour un opérateur : fournir un service sur mesure aux clients et les accompagner dans l’intégration à leur système d’information.

Pour l’heure, la vision de la 5G de Bouygues Telecom s’arrête aux murs de son département R&D. Il reste encore beaucoup de chemin, sur lequel l’opérateur ne se prononce pas, avant d’aboutir à des offres commerciales.

 

Découvrez la 1ère démo #5G de Bouygues Telecom ! #5GBouygues https://t.co/pKpMVkBUzy

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle