Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Bouygues et le BRGM se penchent sur les terres excavées

, ,

Publié le

Bouygues Travaux Publics et le Bureau de Recherches géologiques et minières ont lancé un projet commun de R&D, Immoterre, dont l'objectif est de proposer une gestion durable des terres excavées dans le cadre des travaux du Grand Paris Express.

Bouygues et le BRGM se penchent sur les terres excavées
Bouygues Travaux Publics et le BRGM ont lancé un projet commun de R&D baptisé Immoterre.
© Chabe01 wikimedia

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Le partenariat noué entre Bouygues TP et le Bureau de Recherches géologiques et minières (BRGM) a été présenté à l’occasion du salon Pollutec 2018 à Lyon. Ce projet de recherche et développement, Immoterre, a été lancé en avril dernier dans le cadre des travaux souterrains du Grand Paris Express, qui vont engendrer près de 43 millions de tonnes de déblais, soit une hausse de 10 à 20% de la quantité de déblais générée chaque année, jusqu’en 2030. Et "il faut faire vite, le Grand Paris, c’est demain", commente Samuel Coussy, chef de projet, responsable sites et sols pollués pour le BRGM.

Enjeu environnemental

Parmi ces terres excavées, une proportion non négligeable contiendra des terres non inertes au regard des critères d’admission en installation de stockage de déchets. Elles peuvent en effet présenter des concentrations naturelles élevées en éléments traces (sélénium et molybdène notamment). "La gestion de ces terres non inertes représente un enjeu sociétal et environnemental majeur du Grand Paris", commente le communiqué. Surtout lorsque l’on sait que les centres de stockage en région parisienne sont déjà saturés, que ce soit pour les déchets dangereux, non dangereux et inertes.

Solutions innovantes

Pour Immoterre, l’objectif est d’explorer des solutions innovantes afin de valoriser ces terres excédentaires et d’optimiser la gestion de leur évacuation dans le respect de l’environnement. Le projet s’articule autour de la caractérisation et de la stabilisation des contaminants. Une fois l’analyse effectuée, les déblais peuvent être orientés vers les filières adéquates. L’enjeu est ici la rapidité de l’analyse, ce qui permet de réduire drastiquement les délais et coûts de caractérisation des matériaux, et ainsi de limiter le recours aux stockages provisoires. Pour la phase de stabilisation, il s’agit une fois les éléments repérés, d’en réduire la mobilité afin de faciliter l’évacuation et leur stockage.

"Nous avons déjà des résultats : la stabilisation fonctionne bien en laboratoire. Nous étudions maintenant la pérennité dans le temps des solutions, avec une simulation de vieillissement accéléré pour mimer une mise en stockage", détaille Samuel Coussy.

Sur l’aspect caractérisation et analyse rapide, Bouygues travaille sur un prototype semi-industriel, qui devrait être testé rapidement. La caractérisation rapide permet d’orienter plus vite les déchets vers les filières de valorisation. La Société du Grand Paris s’est fixée pour objectif de valoriser 70 % des terres excavées. Un objectif très ambitieux.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle