Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Bouygues Energies & Services va opérer un réseau de 900 bornes de recharge pour véhicules électriques

Sylvie Brouillet , ,

Publié le

Bouygues Energies & Services est choisi par un groupement de neuf syndicats départementaux d’énergies et deux métropoles de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées pour implanter 916 bornes de recharge pour véhicules électriques (IRVE) et en assurer l’exploitation pendant 4 ans. Piloté par le syndicat d’énergies de l’Aude Syaden, ce marché s’élève à plus de 12 millions d’euros.

Crédits : Syaden

Le marché de l’implantation et de l’exploitation d’un réseau de 916 bornes de recharges de véhicules électriques et hybrides en région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, a été l’occasion d’une "belle bataille", assure Arnaud Tournier, directeur du syndicat audois d’énergies Syaden, dont sont membres quasiment toutes les collectivités locales de l’Aude.

L’offre de Bouygues Energies & Services l’a finalement emporté parmi les sept présentées au groupement de commandes piloté et coordonné par le Syaden (basé à Carcassonne). Ce groupement ad hoc comprend 9 syndicats mixtes départementaux d’énergies (Lozère, Gard, Hérault, Aude, Pyrénées-Orientales, Aveyron, Ariège, Lot et Tarn) et les deux métropoles de Toulouse (Haute-Garonne) et de Montpellier (Hérault).

"Les premiers bons de commandes de bornes partiront en janvier"

Notifié fin décembre, ce marché de quatre ans est selon le Syaden le plus grand de ce type au niveau national. Sa valeur finale est inférieure à l’estimation : "Pour l’investissement, l’estimation s’élevait à 14 millions d’euros, le résultat est à 10 millions, confie Arnaud Tournier. Pour l’exploitation, l’estimation était de 3,6 millions d’euros et le résultat est à 2,2 millions."

Bouygues Energies & Services gère l’implantation (étalée sur deux ans), la maintenance et la supervision des bornes, ainsi que l’exploitation, notamment l’interface client, la facturation et l’interopérabilité. "Les premiers bons de commandes de bornes partiront en janvier", affirme Arnaud Tournier. Chaque membre du groupement dispose de son plan de déploiement, construit en liaison avec ses voisins.

L’interface client, elle, devrait être prête au deuxième trimestre 2016. Le service - qui sera exploité sous une marque unique, à créer - sera interopérable et des passerelles seront possibles avec des réseaux extérieurs partenaires.

Sylvie Brouillet
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle