Quotidien des Usines

Bourgogne

, , , ,

Publié le


88 projets
annoncés ou achevés entre mi-2001 et mi-2002, soit 5.5 % du total France.

1 326,8 millions d'euros engagés, soit 3.2 % du total France.

3 331 emplois envisagés à terme, soit 5.1 % du total France.


> Mini-portrait
> 8 investissements marquants
> Les points noirs
> Les autres investissements



Les industriels croient en l'avenir


· La logistique poursuit toujours un fort développement.

· La crise du secteur textile-habillement pénalise la Saône-et-Loire.


La situation économique régionale reflète en général l'évolution nationale. Parfois, elle l'anticipe. C'est le cas cette année où l'investissement est loin de marquer le pas en Bourgogne. Si l'on excepte les 181 millions d'euros qui seront investis par la Snet, la filiale de Charbonnages de France associée à l'espagnol Endesa, pour réaliser à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), une centrale à cycle combiné gaz de 380 MW (2006-2009), les prévisions surfent toujours sur les sommets.

" Tous les programmes annoncés en 2001 ont été respectés. Les chefs d'entreprises poursuivent leurs efforts d'amélioration de la productivité.

Certains commencent même à augmenter leur capacité de production ", souligne Hervé Humblot, secrétaire régional à la Banque de France. Tout en restant très prudents, les conjoncturistes de l'établissement financier tablent pour 2002 sur une croissance plus forte de l'activité industrielle : + 3,6 % (contre + 2,5 % en 2001).
Le secteur de l'automobile illustre parfaitement cette confiance en l'avenir. Le japonais Koyo déménage en banlieue dijonnaise (Côte d'Or) pour produire un nouveau type de directions assistées (électrique). De son côté, Michelin installe pour ses usines de Saône-et-Loire et de la Nièvre des machines spéciales vouées à de nouvelles fabrications.

L'effondrement du textile

La qualité et la densité de la desserte autoroutière bourguignonne favorise des implantations de plus en plus nombreuses de plates-formes logistiques, principalement sur l'axe de l'autoroute A6. Les centres d'appels choisissent aussi la région, et tout spécialement le nord de la Saône-et-Loire. Après Mondiale Assistance au Creusot l'an dernier, Hays Ceritex, numéro trois français dans la gestion de la relation-client, vient d'ouvrir à Chalon-sur-Saône son sixième centre d'appels. " La disponibilité et la qualité de la main d'œuvre locale, les formations mises en place et aussi l'absence de gros centres d'appels expliquent leur choix ", argumente Romain Peyronie, chef de projets à l'Agence de développement économique de l'agglomération chalonnaise.
L'agroalimentaire affiche aussi un optimisme rassurant. Panificateurs et fabricants de viennoiserie, négociants en vins, spécialistes de la découpe de viandes, augmentent dans des proportions honorables leurs capacités de production. Et même si la mécanique et la métallurgie marquent le pas, malgré des carnets de commandes mieux orientés (chaudronnerie), tout pourrait aller pour le mieux dans cette région. Un gros point noir gâche toutefois le décor. Le textile, secteur d'activité traditionnel du nord de la Saône-et-Loire, traverse une crise sans précédent.
Le fabricant de collants Dim a fermé fin 2001 son site de lingerie fine de Bourbon-Lancy (Saône-et-Loire), employant 160 personnes. Dans le même département, Gerbe (collants haut de gamme) devrait restructurer une nouvelle fois son unité de Montceau-les-Mines, avec un objectif de 70 suppressions de postes. La société TSA pour sa part, toujours à Montceau-les-Mines, a été placée en redressement judiciaire fin mars. Et les 170 salariées de ce fabricant de tee-shirts ne sont guère optimismes sur l'avenir de leur site.

Didier HUGUE


MINI-PORTRAIT

Patrick Jovet, directeur du site d'Henkel-Surface-Technologies à Cosne-Cours-sur-Loire (58)
 

Une fidélité récompensée


Cet ingénieur mécanicien, issu de l'Ecole ntionale d'ingénieurs (ENI) de Belfort, cultive deux qualités professionnelles : la fidélité et l'opiniâtreté. Entré en 1985 à la Société des adhésifs et insonorisants modernes (SAIM), il y reste lorsque l'allemand Henkel en prend le contrôle en 1988. Dans l'entreprise, devenue depuis Henkel-Surface-Technologies, il gravit tous les échelons pour atteindre, en décembre dernier, le poste de directeur de cette usine de 270 salariés.
Il faut dire que cet homme de 39 ans a su convaincre ses actionnaires de se lancer dans les produits d'isolation acoustique pour l'automobile. Mieux, il a doté son site du premier laboratoire européen d'études acoustiques, d'un montant de 3,4 millions d'euros, capable de cartographier un véhicule en son entier. Tous les constructeurs européens aujourd'hui s'y bousculent à la recherche de la bonne solution antibruit.


8 INVESTISSEMENTS MARQUANTS
 
Sanofi-Synthelabo (France)

Pharmacie
Redéploiement du site

Le groupe pharmaceutique renforce à hauteur de 21 millions d'euros et d'une centaine de personnes (2002-2003) son site de l'agglomération dijonnaise, à Quetigny (21) pour produire à grande échelle deux médicaments stratégiques. Au réaménagement des ateliers s'ajouteront des extensions de locaux pour la production, le laboratoire, le stockage et les bureaux. Le fabricant étoffera aussi nettement ses équipements par l'acquisition de presses à fabriquer des comprimés, de lignes de conditionnement et d'une pelliculeuse.

Global Hygiène (France)
Entretien-Hygiène
Transfert de l'activité ouate de cellulose

L'un des premiers fabricants français de produits d'entretien et d'hygiène à usage unique, issus de ouate de cellulose, a racheté une partie de l'ancien site du groupe Thomson-CSF à Auxonne (21), où il transférera cet été depuis Abergement-la-Ronce (Jura) sa principale unité de production. L'opération représente un investissement de 1,75 million d'euros et génèrera la création d'une vingtaine d'emplois. Cette unité devrait permettre de répondre à une croissance annuelle supérieure à 20 %.

Essilor (France)
Verre ophtalmique
Changement de process

Le numéro un mondial des verres ophtalmiques injecte cette année 15,24 millions d'euros pour développer sur place la fabrication de verres en polycarbonate. Il en profite pour intégrer la technique de l'injection, au détriment de celle de moulage, en renouvelant l'ensemble du parc machines. Parallèlement, l'usine de Dijon (21) accueillera un centre d'ingénierie et une quarantaine de nouveaux ingénieurs et techniciens d'autres unités du groupe.

Urgo (Fournier Industrie et Santé, France)
Pharmacie
Nouveau site en prévision

Le numéro un français du pansement souhaite, d'ici à début 2004, déménager son site historique de production du centre-ville de Dijon pour une unité plus performante dans un lieu encore à déterminer à cette date. La nouvelle usine, qui s'étendra sur 15 000 mètres carrés, se situera toutefois près de Dijon (21). L'investissement prévu, hors équipements, devrait s'élever à 18,3 millions d'euros.

Berner (Allemagne)
Métallurgie
Une unité dédiée à la logistique

La filiale française de distribution du fabricant allemand de produits de fixation et d'outillage s'est installée définitivement, à l'automne dernier, sur son nouveau site de Saint-Julien-du Sault (89), de 40 000 mètres carrés. Le centre logistique représente 85 % de la superficie et permet de traiter parmi les 17 000 références pas moins de 8 000 colis par jour. Cette implantation, étalée sur un an, a nécessité un investissement de 19 millions d'euros, dont près des trois-quarts pour le volet immobilier.

Tecno Profils (Roy, France)
Ameublement
Un nouveau process en gestation

Cette filiale du groupe de menuiserie Roy, spécialisée dans les lambris et moulures revêtus d'un décor, a doublé en 2001 et pour 3,05 millions d'euros la surface de production de son site de Ravières (89), aujourd'hui étendu sur 8 000 mètres carrés, afin de fabriquer des lambris en PVC. Un programme du même montant sur 2002-2003 (environ 3 millions) devrait, par ailleurs, lui permettre de mettre au point un process destiné à recycler la sciure de bois, sous forme d'un mélange avec du polypropylène, pour recomposer des panneaux supports.

Pains Jacquet (Limagrain, France)
Agroalimentaire
Importante extension du site

Le numéro deux en France du pain de mie veut se développer sur un marché en croissance annuelle de 30 % depuis trois ans. Il engage un programme de 18 millions d'euros (2002-2003) afin de doubler la capacité de son unité de Clamecy (58). La construction d'un bâtiment de 10 800 mètres carrés autorisera l'installation de deux nouvelles lignes de fabrication portant la capacité globale de production à 55 000 tonnes par an.

Hays Ceritex (Hays, Royaume-Uni)
Télécommunications

Sixième centre d'appels en France
Le numéro trois français de la gestion de la relation client a ouvert en mai 2002 son sixième centre d'appels, spécialisé dans l'accueil téléphonique, mais aussi la gestion de contacts multimédias. L'investissement de 5 millions d'euros permettra de construire et d'équiper un bâtiment à Chalon-sur-Saône (71) de 2 700 mètres carrés modulables en cinq plateaux. Cette implantation favorisera la création de 350 emplois sur trois ans.

 


LES POINTS NOIRS

Citation


Un membre du CE et syndicaliste de TPC

" Le retour à l'équilibre financier d'ici à deux ans et demi passait, selon notre direction, par la fermeture d'un des trois sites bourguignons, et le transfert des activités sur Saint-Apollinaire et en République Tchèque ".

· Dim, filiale de l'américain Sara Lee, a fermé fin 2001 son site de lingerie fine de Bourbon-Lancy, en Saône-et-Loire, qui employait 160 personnes.

· Gerbe, la filiale du britannique Klesch et Cie, implantée à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), engage une nouvelle phase de restructuration. Ce fabricant de collants haut de gamme devrait supprimer 70 postes sur un effectif de 210 personnes.

· TSA, fabricant de tee-shirts, implanté à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), a été liquidée à la mi-juin entrainant la suppression de plus de 150 personnes.

· Le fondeur américain Howmet, filiale du géant américain de l'aluminium Alcoa, a fermé à la mi-janvier son site du Creusot (Saône-et-Loire). Le plan social touche entre 360 et 380 personnes.

· Steli à Tonnerre (Yonne), filiale de Thomson Multimédia, spécialisée dans l'assemblage de tambours de magnétoscopes et de magnétoscopes, procède à une trentaine de licenciements sur un effectif de 350 personnes.

· TPC fermer, d'ici à cet automne, son unité de Seurre (21), spécialisée dans les condensateurs pour l'automobile et la téléphonie. Cette décision entraîne la suppression de 88 postes sur les 250 que compte cette unité. Les personnels épargnés seront reclassés sur le site et siège social de Saint-Apollinaire (650 salariés), près de Dijon (21). Par ailleurs, la filiale de l'américain AVX Corporation supprimera 23 postes à Beaune (sur 250 salariés), son troisième site en Côte d'Or.




LES AUTRES INVESTISSEMENTS
 

Agroalimentaire

Bourgogne Céréales (France)
30,5 millions d'euros

Pagny (21)
Silo de 60 000 tonnes, moulin et plate-forme logistique sur le technoport.
Opérationnel à l'horizon 2004-2005

Moulins Dumée (France)
18,29 millions d'euros

Gron (89)
Moulin (300 tonnes d'écrasement de blé par jour) sur une plate-forme céréalière à Gron et moulin à Fort-de-France (Martinique), d'une capacité d'écrasement de 60 tonnes par jour.
2002-2005

Sicavyl (Cialyn, France)
14 millions d'euros

Migennes (89) et Montchanin (71)
Réaménagement d'une partie des abattoirs et ateliers de découpe, rééquipement en frigos, tapis de découpe, lignes de conditionnement et construction d'une station d'épuration.
Juin 2002-fin 2003
40 emplois

Coopérative Agricole du Sénonais (France)
11,13 millions d'euros

Sens (89)
Site de stockage de 30 000 tonnes et remise aux normes d'un silo de 56 000 tonnes pour accueillir des céréales issues de la culture raisonnée et contrôlée.
2002-2005

Société De Viennoiserie Fine (Planète Pain, France)
7,62 millions d'euros

Sens (89)
Extension sur 6 400 mètres carrés pour tripler le rendement de panification.
Opérationnel septembre 2002

Sapin Société Nouvelle (France)
5 à 5,65 millions d'euros

La Chapelle-de-Guinchay (71)
Unité de stockage et d'embouteillage, principalement en 10, 18,7 et 25 cl, pour ce négociant en vins, en passe d'être étendue sur 2 200 mètres carrés.
2002-2003

Veuve Ambal (France)
4,57 à 4,88 millions d'euros

Montagny-lès-Beaune (21)
Rélocalisation du site de Rully dans une unité de 9 000 mètres carrés à Montagny pour ce producteur de vins effervescents.
2002-janvier 2004

Grands Vins Jean-Claude Boisset (Boisset-la Famille des Grands Vins, France)
4 millions d'euros

Nuits-Saint-Georges (21)
Rééquipement en matériel d'embouteillage et de cuverie pour le plus gros négociant en vins de Bourgogne.
2002

Louis Latour (France)
3,81 à 4,12 millions d'euros

Moissac-Bellevue (83) et Beaune (21)
Unité de vinification à Moissac et rééquipement en matériel du site de Beaune.
2002-2003

Jovid'or (France)
3,8 millions d'euros

Joigny (89)
Extension sur 3 000 mètres carrés pour accueillir une ligne dédiée à la viennoiserie chez ce spécialiste des pains précuits.
Opérationnel depuis début 2002

4 G (France)
3,2 millions d'euros

Mâcon (71)
Unité de 2 000 mètres carrés dédiée à la préparation et la mise en sachets de salades prêtes à l'emploi, commercialisées par la grande distribution.
2002
30 emplois

La Boulangère (Norac, France)
3 millions d'euros

Beaune (21)
Extension sur 4 000 mètres carrés pour répondre à des besoins en logistique et conditionnement.
Opérationnel fin 2002

Michel Laroche (France)
2,52 millions d'euros

Chablis (89) et Béziers (34)
Unité de vinification de 4 000 mètres carrés au sein de la cuverie de Béziers et rééquipement sur Chablis.
2002-2003

Groupe Michel Picard (France)
2 millions d'euros

Chassagne-Montrachet et Chagny (21)
Extension sur 1 000 mètres carrés (50% du programme) du site de Chassagne-Montrachet, renouvellement des cuves et automatisation des lignes de conditionnement à Chagny.
2001-2003

Joker (Eckes-Granini, Allemagne)
2 millions d'euros

Mâcon (71)
Développement des lignes de conditionnement, amélioration des équipements de préparation (mélanges des jus de fruits) et investissement en économie d'énergie.
2002

Porc 71 (France)
1,75 million d'euros

Montceau-les-Mines (71)
Unité de 2 100 mètres carrés, destinée à accroître de 40 % la capacité de découpe et de production pour ce charcutier industriel.
2002
10 emplois sur trois ans

Fromagerie Lincet (France)
1,74 million d'euros

Saligny (89)
Extension sur 3 000 mètres carrés des ateliers de fabrication, d'emballage et des caves d'affinage de ce fromager spécialisé dans l'AOC Chaource.
2001-2002

Coopérative Caves du Bailly (France)
1,67 million d'euros

Saint-Bris-le-Vineux (89)
Lignes de cuverie thermorégulée et réorganisation des flux de production.
2002-2004

Européenne de Condiments (France)
1,6 million d'euros

Couchey (21)
Vinaigrerie d'une capacité de 80 000 hectolitres sur 866 mètres carrés pour le second producteur français de moutarde de Dijon.
2002-2003

Biscuiterie Grobost (France)
1 million d'euros

Saint-Péreuse (58)
Extension sur 700 mètres carrés et équipement en matériel de production pour ce spécialiste du véritable biscuit à la cuillère.
Opérationnel mai 2002

Cassis Boudier (France)
1 million d'euros

Dijon (21)
Extension sur 2 000 mètres carrés et équipement en matériel d'embouteillage.
2002-2003

LDC Bourgogne (France)
1 million d'euros

Louhans (71)
Remplacement des équipements dédiés à l'éviscération des poulets pour ce groupe volailler.
2002



Ameublement

Roy (France)
5 millions d'euros

Chailley, Ravières, Vergigny et Saint-Florentin (89)
Augmentation des capacités de production et développement de nouveaux produits pour ce spécialiste des meubles, lambris et moulures revêtus d'un décor.
2002



Automobile

KSDSE (Koyo/Toyota, Japon)
45,73 millions d'euros

Chevigny-Saint-Sauveur (21)
Transfert progressif à l'occasion des nouvelles fabrications de directions assistées (électriques) de l'usine dijonnaise sur un terrain de 14 hectares de la zone intercommunale de Chevigny-Saint-Sauveur dans l'agglomération.
2002-Première tranche livrée en juillet 2003, puis étalement jusqu'en 2005

Michelin (France)
30,5 millions d'euros

Blanzy (71)
Quatrième ligne de fabrication de mélanges de gomme d'une capacité de 170 tonnes par jour dans un atelier spécifique de 8 000 mètres carrés.
2002
30 emplois

Iveco (Fiat, Italie)
9,5 millions d'euros

Bourbon-Lancy (71)
Equipements et amélioration des conditions de travail et de sécurité pour ce fabricant de moteurs pour l'automobile.
2002

Henkel-Surface-Technologies (Henkel)
Allemagne

3,4 millions d'euros
Cosne-sur-Loire (58)
Rééquipement pour améliorer la productivité, nouvelles machines pour développer des produits et création du premier laboratoire européen d'études acoustiques sur véhicules automobile.
2001-2002

Michelin AVS (Woco AVS/Michelin, Pays-Bas/France)
3 millions d'euros

Decize (58)
Machines spéciales pour de nouvelles productions.
2002

Carringworth (Royaume-Uni)
2,29 millions d'euros

Chalon-sur-Saône (71)
Acquisition de quatre centres de tournage bi-broches, d'une rectifieuse et d'une machine à laver les pièces pour ce fabricant d'axes et de pignons pour l'automobile.
Opérationnel avril 2002

Danielson Engineering (France)
1,68 million d'euros

Magny-Cours (58)
Acquisition d'une rectifieuse d'arbre à cames, d'un centre d'usinage cinq axes grande dimension et construction de deux bancs d'essais pour ce concepteur de moteurs et pièces prototype.
2002

Faurecia (France)
1,3 million d'euros

Cercy-la-Tour (58)
Amélioration de la productivité sur ce site dédié au sièges automobiles.
2002



Chimie-Pharmacie

Kodak (Eastman Kodak Company, Etats-Unis)
25 millions d'euros

Chalon-sur-Saône (71)
Extension des bâtiments, nouveaux équipements, modification des lignes de production et nouveaux process de fabrication.
2002

Fournier Industrie et Santé (France)
16 millions d'euros

Dijon, Chenôve, Fontaine-lès-Dijon et Daix (21)
Aménagement de site et moyens de production pour les laboratoires Fournier et les sociétés Urgo et Plasto.
2002

Soplachim (Solvay, Belgique)
8,38 millions d'euros

Chevigny-Saint-Sauveur (21)
Regroupement des deux filiales françaises du groupe, spécialisées dans les mélanges à base de PVC avec intégration de Solvay Benvic France implantée à Tavaux (39).
Achèvement du programme en 2002

Vendôme (France)
7,5 millions d'euros

Quetigny (21)
Réorganisation des ateliers et machines de conditionnement des produits d'hygiène. Opérationnel décembre 2001

Davey-Bickford (France)
5,5 millions d'euros

Héry (89)
Equipements et lignes supplémentaires de production, amélioration des process pour ce spécialiste des composants d'initiation pyrotechnique.
2002
20 emplois

Juva Santé (France)
4,57 millions d'euros

Nuits-Saint-Georges (21)
Centre de distribution et de préparation de commandes de 14 000 mètres carrés, avec un atelier de mélange de 2 100 mètres carrés et une ligne d'embouteillage pour ce fabricant de produits para-pharmaceutiques. Fin 2003
70 à 100 emplois

Entrepôt Pétrolier de Dijon (Total Fina Elf, Leclerc et Avia, France)
3,81 millions d'euros

Longvic (21)
Mise aux normes des installations de stockage (35 000 mètres cubes), notamment par isolation des hydrocarbures et installation de détecteurs de fuites.
Courant 2002

AMH Labo (France)
1 million d'euros

Levis (89)
Réhabilitation et équipement d'un bâtiment industriel de 12 700 mètres carrés pour ce fabricant de détergents et produits d'entretien.
2002-2004



Electrique-Electronique

Ormazabal (Espagne)
6 millions d'euros

Torcy (71)
Premier site de production en France (7 000 mètres carrés sur un terrain de 3 hectares) pour ce fabricant d'appareillages et de postes électriques.
Fin 2002-début 2003
50 emplois

Logicart (France)
1 million d'euros

Héry (89)
Unité de plaques offset numériques destinées à une clientèle d'imprimeurs et de cartonniers.
2002-2003

Philips Eclairage (Pays-Bas)
1 million d'euros

Chalon-sur-Saône (71)
Renouvellement et modernisation des équipements pour ce fabricant mondial de lampes fluorescentes.
2002



Energie

Snet (Charbonnage de France/Endesa, France/Espagne)
181 millions d'euros

Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire)
Centrale à cycle combiné gaz de 380 MW.
2006-2009

Soffimat (France)
10,67 millions d'euros

La Machine (58)
Unité de co-génération, adossée à une chaufferie bois, pouvant produire 5 MW et offrir par son réseau de chaleur une plate-forme de séchage à deux industriels locaux de la filière bois.
2002-Début 2003

Raffinerie du Midi (TotalFinaElf/Shell/Esso, France)
4,57 millions d'euros

Longvic (21)
Mise aux normes des installations de stockage (1,5 million de mètres cubes), notamment par isolation des hydrocarbures et installation de détecteurs de fuites.
Courant 2002



Environnement

Ondéo (Suez, France)
84 millions d'euros

Longvic et Morceuil (21)
Mise aux normes de la station d'épuration de Longvic, changement de 17 000 branchements au plomb et traitement de la turbidité de la source de Morceuil.
2002-Fin prévisionnel des travaux à l'horizon 2007-2008

Syndicat Intercommunal à Vocation Unique (France)
16,5 millions d'euros

Appoigny (89)
Station d'épuration d'une capacité de 97 500 équivalent habitant au bénéfice de cinq communes de l'Auxerrois.
2002-2004

Communauté d'agglomération de Dijon/Comadi (France)
16 millions d'euros

Dijon (21)
Mise aux normes de la station d'incinération et rénovation des fours et chaudières.
2002-2003

Syndicat Mixte Du Dijonnais (France)
7,6 millions d'euros

Chevigny-Saint-Sauveur (21)
Station d'épuration sur le site de l'ancien pour 80 000 équivalents habitants.
2002-fin 2003

Tredeco (Ecotechnick-Tredi, Belgique/Pays-Bas)
6,1 millions d'euros

La Machine (58)
Unité de traitement thermique mobile des sols pollués installée dans un entrepôt de 5 000 carrés.
Opérationnel fin 2001
20 emplois



Imprimerie-Presse-Edition

FP Pack (France)
4,5 millions d'euros

Appoigny (89)
Unité de 3 000 mètres carrés pour ce spécialiste de l'impression sur cartonnage.
2002
35 emplois

Breger Emballages (France)
2,29 millions d'euros

Maillot (89)
Matériel de transformation et d'impression.
2002

RGB-Imprimerie Nouvelle (France)
1,52 million d'euros

Meursault (21)
Atelier de 800 mètres carrés pour cet imprimeur spécialisé dans les imprimés commerciaux, viticoles et les étiquettes.
2002

Moore Response Marketing (Canada)
1 million d'euros

Cosne-sur-Loire et Cosne-Cours-sur-Loire (58)
Rééquipement afin d'améliorer la productivité de cette imprimerie d'imprimés publicitaires.
2002



Matériaux-Bois-Papier

Isoroy (Tafisa, Espagne)
35 millions d'euros

Le Creusot (71)
Presse de 24 mètres de long permettant 40 % de capacité supplémentaire (120 000 mètres cubes par an) pour ce fabricant de panneaux à base de bois, qui s'est également doté d'un atelier de 7 500 mètres carrés dédié au stockage et à l'accueil de la ligne de découpe et d'emballage.
Opérationnel au second semestre 2001

Bubendorff (France)
6,1 millions d'euros

Blanzy (71)
Unité de production de 5 000 mètres carrés pour le leader français des volets roulants dédiée à la fabrication sur mesure.
Opérationnel début 2002
90 emplois

Rexam Cosmétic Closure (Rexam, Royaume-Uni)
6 millions d'euros

Saint-Eusèbe (71)
Unité de production dans un bâtiment déjà existant de 7 600 mètres carrés pour ce fabricant d'emballages cosmétiques en plastique et en métal, déjà implanté à Simandre dans le même département.
Opérationnel début 2002
100 emplois à trois ans

Schott Verrerie Médicale (Schott, Allemagne)
5,64 millions d'euros

Pont-sur-Yonne (89)
Modernisation et renouvellement des équipements et mise aux normes environnementales pour ce spécialiste des ampoules en verre.
2002-2005

Schmalbach Lubeca Pet Containers (Schmalbach Lubeca, Allemagne)
5 millions d'euros

Sainte-Marie-la-Blanche (21)
Deux lignes de fabrication de résine recyclée, adaptée au contact alimentaire, issue de bouteille usagées en PET.
2002

AFT-Plasturgie (La Chanvrière de l'Aube, France)
2,75 millions d'euros

Fontaine-lès-Dijon (21)
Unité de 2 500 mètres carrés pour fabriquer du plastique à base de fibres végétales sous forme de granulés ou de matière thermodurcissable.
Opérationnel juin 2002
20 emplois

Minot Bourgogne (France)
2,29 à 3,05 millions d'euros

Selongey (21)
Unité de production de charpente industrielle de 1 300 mètres carrés.
Opérationnel octobre 2001
30 emplois sur trois ans

Soyez Frères (France)
2,44 millions d'euros

Donzy (58)
Bâtiment de 1 600 mètres carrés dédié à la fabrication de paille pour la restauration rapide et rééquipement à hauteur d'une dizaine de machines spéciales.
2002-2004
15 emplois

Vetisol (VPL, France)
2,44 millions d'euros

Mâcon (71)
Acquisition du bâtiment industriel et matériel de production pour ce spécialiste des produits de façade.
2001-2002

Andopack (France)
1,83 million d'euros

Bléneau (89)
Extension sur 1 400 mètres carrés et rééquipement en matériel pour ce conditionneur à façon.
Opérationnel fin 2001
10 emplois

Top Granit (France)
1,68 à 1,98 million d'euros

Chablis (89)
Bâtiment de 2 200 mètres carrés et équipements pour ce fabricant de pierres tombales.
2002
10 à 12 emplois

Jean Roblot Noël (France)
1,5 million d'euros

Beire-le-Châtel (21)
Bâtiment de 500 mètres carrés dédié au séchage des bois, équipement d'un atelier de débit et amélioration de la productivité pour cet ébéniste.
Opérationnel fin 2001

Allia (BC Partners, Allemagne)
1 million d'euros

Digoin (71)
Amélioration de la productivité pour ce fabricant d'appareils sanitaires.
2002

Crown Cork And Seal (Etats-Unis)
1 million d'euros

Châtillon-sur-Seine (21)
Mise en conformité environnemental des bâtiments et des équipements pour ce fabricant d'emballages métalliques.
2002-2003

Pack 89 (France)
1 million d'euros

Cuy (89)
Unité de 2 600 mètres carrés pour ce fabricant d'emballages de gros volumes.
2002-2003

Sarreguemines Vaisselle (FSDV, France)
1 million d'euros

Digoin (71)
Remplacement d'un four et amélioration des installations pour ce producteur de porcelaine pour l'hôtellerie et les collectivités.
2002



Mécanique-Equipement de Production

UIGM (Seeb, France)
7,6 millions d'euros

Creusot (71)
Modernisation du parc des fraiseuses et des tours de grande capacité.
2002-2010

Cermex (Sidel, France)
4,3 millions d'euros

Corcelles-lès-Citeaux (21)
Programme de recherche et développement et plan de formation pour l'un des premiers fabricants français de machines d'emballage.
2002

Pinguely-Haulotte (France)
3,05 millions d'euros

Le Creusot (71)
Quatrième unité dans un bâtiment de 10 000 mètres carrés loué à Framatome avec aire de stockage de 12 000 mètres carrés et centre R&D sur des équipements de plus de 20 mètres pour le leader européen des nacelles et plates-formes élévatrices de personnes.
Opérationnel automne 2001
100 emplois

Acev (France)
1,52 million d'euros

La Charité-sur-Loire (58)
Acquisition et rénovation d'un bâtiment industriel pour développer un modèle de véhicule de transport en commun de 30 à 45 places sur châssis fournis par les constructeurs et recherche d'un autre site pour mettre au point un véhicule de 40 à 45 places.
2002-2003

France Equipement (France)
1,5 million d'euros

Varennes-Vauzelles (58)
Equipements pour ce fabricant de pièces détachées pour motos (kits de transmission et disques de frein).
2002

General Trailers (Etats-Unis)
1,5 million d'euros

Auxerre (89)
Extension des bâtiments et nouvelle ligne de peinture pour ce fabricant de remorques et semi-remorques routières.
2002-2005

GMT (France)
1,5 million d'euros

Soucy (89)
Extension sur 1 700 mètres carrés pour ce spécialiste de la mécanique de haute précision à destination de l'aéronautique.
2002-2003

Facom (Fimalac, France)
1 million d'euros

Nevers (58)
Equipements pour ce fabricant d'outillage à main.
2002-2003

Potain (Manitowoc, Etats-Unis)
1 million d'euros

Charolles (71)
Plate-forme européenne de fabrication de pièces de rechange mécano-soudées pour le leader mondial des grues de construction.
2001-2003



Métallurgie-Sidérurgie

Ugine (Arcelor, Europe)
45,73 millions d'euros

Gueugnon (71)
Augmentation des capacités de production de 50 000 tonnes de tôle pour cette unité de laminage à froid spécialisée dans les produits de faible épaisseur (bobines inox).
2002

Gewiss (Italie)
20 millions d'euros

Liernais (21)
Triplement de la superficie du site, avec la construction de 60 000 mètres carrés pour accueillir une plate-forme logistique de trois hectares et de nouvelles productions.
2002-2005

Danfoss Socla (Danemark)
11,6 millions d'euros

Virey-le-Grand (71)
Regroupement des deux sites de production de Chalon-sur-Saône dans une nouvelle unité de 15 000 mètres carrés pour ce fabricant de robinetterie industrielle.
Opérationnel second trimestre 2002
30 à 50 emplois d'ici à trois ans

Setforge (Les Forges Stéphanoises, France)
6,7 millions d'euros

La Clayette (71)
Extension sur 2 350 mètres carrés des ateliers pour installer une forge aluminium et équipements pour ce fabricant de pièces forgées.
2002
40 emplois sur trois ans

REM (France)
4,57 millions d'euros

Dijon (21)
Deux lignes de traitement de surface (48 et 44 mètres) pour ce spécialiste du revêtement électrolytique des métaux.
2002
20 emplois

IMS Abraservice (France)
2,74 millions d'euros

Saint-Marcel (71)
Extension de bâtiment et augmentation des capacités de production pour ce transformateur de métaux.
Opérationnel septembre 2002
40 emplois

Striale et SCC (France)
2,29 à 3,05 millions d'euros

Villefranche-saint-Phal (89)
Unité de 5 000 mètres carrés dédiée à l'assemblage et à la logistique d'appareils de fitness et de cadres de vélos d'appartement.
2002-2003
50 emplois

Fonderie de Matour (SAB, France)
2,6 millions d'euros

Matour (71)
Extension sur 2 200 mètres carrés des ateliers pour porter de 6 000 à 10 000 unités par jour, la capacité de production de pompes hydrauliques pour l'industrie automobile.
Opérationnel printemps 2002
15 emplois

Bourgogne Fonderie (France)
2,3 millions d'euros

Châtillon-sur-Seine (21)
Mise aux normes environnementales (récupération des poussières, traitement des fumées et insonorisation) et équipements (grenaillage et noyautage)
2002-2005

CGM (France)
2,1 millions d'euros

Fontaines (71)
Extension sur 700 mètres carrés des ateliers et rééquipement pour ce chaudronnier-tôlier, spécialiste de l'inox.
Opérationnel été 2002

TPMS (France)
1 million d'euros

Aillant-sur-Tholon (89)
Extension sur 1 425 mètres carrés et équipements (presses, plieuses et poinçonneuses à commande numérique et chaîne de peinture époxy).
2002-2003



Télécommunications

Eolane (France)
4 millions d'euros

Montceau-les-Mines (71)
Rapatriement de la fabrication d'autocommutateurs depuis l'unité de Francfort (Allemagne), fermée en 2001.
Opérationnel début 2002

Élucydée (Mondial Assistance/Allianz, Allemagne)
Montant non communiqué

Le Creusot (71)
Second centre d'appels pour le groupe d'assurances au sein du village interentreprises Harfleur 2000, aménagé par la mission de ré-industrialisation de Framatome.
Opérationnel septembre 2001
200 emplois à terme



Textile-Cuir-Habillement

Dim (Sara Lee, Etats-Unis)
4,3 millions d'euros

Autun (71)
Renouvellement et amélioration des équipements, développement de nouveaux process et poursuite du programme lié à la sécurité pour ce producteur de collants.
Opérationnel juin 2002

Ateliers de l'Armancon et Maroquinerie de Saulieu (Maroquinerie Thomas, France)
1,25 million d'euros

Semur-en-Auxois et Saulieu (21)
Equipements pour augmenter les capacités de production et extension des bâtiments dédiés au bureau d'études et à la logistique pour ce maroquinier.
2002-septembre 2003
13 à 26 emplois.



Transport-Distribution-Logistique

Fl Développement (France)
137 millions d'euros

Savigny-sur-Clairis (89)
Parc logistique de 275 000 mètres carrés en bordure de l'autoroute A19 (Sens-Courtenay). Une première tranche de 100 000 mètres carrés en deux bâtiments démarrera courant 2002

Percier Réalisation Développement (France)
76,23 millions d'euros

Chalon-sur-Saône (71)
Plate-forme logistique de 130 000 mètres carrés pour des activités d'assemblage, de préparation de commandes et d'expédition sur le parc d'activités du Val de Bourgogne. Première tranche de 20 000 mètres carrés opérationnelle début 2003
800 à 1 200 emplois

Malvern (Blackstone, Etats-Unis)
76,22 millions d'euros

Beaune (21)
Centre logistique de 16 hectares : trois bâtiments construits par Bouygues.
Démarrage de la première tranche en 2003

Lyreco (France)
35,06 millions d'euros

Digoin (71)
Seconde plate-forme logistique pour le Sud de la France de 28 000 mètres carrés, porté à terme à 50 000 mètres carrés pour ce fournisseur de matériel de bureau du Nord.
2002-2006
340 emplois

Geprim (Nexity, France)
15,2 millions d'euros

Longvic (21)
Plate-forme logistique de 30 000 mètres carrés dédiée à la location par l'un des plus importants promoteurs français de l'immobilier industriel.
2002-2003

Intermarché (ITM, France)
12,2 millions d'euros

Pagny-le-Ville (21)
Plate-forme de 7 000 mètres carrés (1ère tranche) sur un terrain de 12 hectares, située sur un site multimodal, pour cette enseigne de la grande distribution.
2002-Printemps 2003
130 emplois

Place du Marché (Toupargel, France)
12,2 millions d'euros

Chalon-sur-Saône (71)
Plate-forme de 16 000 mètres carrés dédiée à la préparation de commandes pour produits secs et frais, et centre d'émission d'appels pour ce distributeur de produits surgelés.
Opérationnel novembre 2001
300 emplois d'ici à 2005

Sirca (Vinci, France)
11 millions d'euros

Cosne-Cours-sur-Loire (58)
Plate-forme logistique de 28 000 mètres carrés séparable en trois modules, à la sortie de l'autoroute A77 et embranché sur la ligne Paris/Clermont-Ferrand.
2002-début 2003

ED Hard Discounter (Carrefour, France)
9,15 à 12,20 millions d'euros

Sennecé-les-Mâcon (71)
Plate-forme logistique de 18 000 mètres carrés pour le stockage et la préparation de commande de produits surgelés, frais et secs.
2002
70 emplois

Solgec (Eiffage Construction, France)
9,6 millions d'euros

Monéteau (89)
Plate-forme logistique de 26 000 mètres carrés.
2002-2003

Giraud Logistique (France)
3,4 millions d'euros

Beaune (21)
Extension sur 11 200 mètres carrés des entrepôts logistiques implantés sur la zone industrielle de Beaune-Vignolles, portant sa capacité à 200 000 mètres cubes.
2002-2003
30 emplois

Transport Manutention Couturier (France)
3,35 millions d'euros

Mâcon (71)
Transfert du site de ce spécialiste de la manutention lourde (jusqu'à 500 tonnes) dans une unité de 7 900 mètres carrés en bordure de l'autoroute A6.
2002-début 2003

Multilox (France)
1,9 million d'euros

Sennecey-le-Grand (71)
Regroupement de trois sites sur une seule plate-forme de 5 200 mètres carrés pour ce logisticien, spécialisé dans les produits d'entretien domestiques.
2002

Transports Digoinnais (Cassier, France)
1,52 million d'euros

Digoin (71)
Plate-forme logistique de 18 200 mètres carrés, dont 3 200 mètres carrés de bâtiment, pour ce transporteur-logisticien
Opérationnel été 2002
15 emplois sur 3 ans

Kéria (France)
1,5 million d'euros

Varennes-le-Grand (71)
Extension sur 5 000 mètres carrés du site du leader français des ventes de luminaires.
2002-2003

Paret (France)
1,1 million d'euros

Saint-Maurice-Thizouialle (89)
Bâtiment de 3 000 mètres carrés pour ce transporteur-logisticien.
2002

Obi (Gib, Belgique)
1 million d'euros

Sennecé-les-Mâcon (71)
Entrepôt logistique de 13 600 mètres carrés, dédié à 39 magasins pour ce distributeur de produits de bricolage et jardinage.
Opérationnel janvier 2002

Transports Balacé (France)
1 million d'euros

Etaule (89)
Bâtiment de stockage de 1 200 mètres carrés et équipement en matériel roulant.
2001-2002


Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte