Bourget 2011 : Embraer en mode "wait and see"

Dès le premier jour du Bourget, l'avionneur brésilien a engrangé 39 commandes fermes d'E-jets, sa gamme d'avions régionaux ERJ 170/190. Du coup, son carnet de commandes dépasse 300 exemplaires, soit plus de deux années de production. De quoi le rendre serein pour l'avenir.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bourget 2011 : Embraer en mode

Pour l'instant, Embraer reste de marbre face aux offensives de ses concurrents. Que ce soit le C919 chinois, le SSJ 100 de Sukhoi, le CSeries de son rival de toujours, Bombardier, ou la version remotorisée de l'A320, rien ne fait perdre son flegme au constructeur de San Jose dos Campos.

"Nous regardons ce qu'ils font, notamment ce que va décider Boeing avec son 737 avant de décider quoi que ce soit", indique un porte parole d'Embraer. Le constructeur brésilien réfléchit en effet à plusieurs options, par exemple celle consistant à moderniser la gamme ERJ, ces avions étant positionnés sur le segment du 70-110 places. Ou, pourquoi pas, lancer une nouvelle famille.

Toutes les options sont sur la table. Rien ne sera décidé avant 2012. De fait, avec son carnet de commandes, Embraer n'est à priori pas pressé. Bombardier, avec sa gamme CRJ 700 / 1000, n'est pas au mieux. Son carnet de commandes s'est un peu dégarni et le CSeries, pour l'instant, a connu un succès plus que mitigé avec une centaine de commandes.

Quant à l'A320 NEO, avec ses 150-200 sièges, il n'est pas dans le même segment que les ERJ. Le SSJ 100, comme le C 919 chinois, s'adressent avant tout à un marché régional. La Russie et ses ex-satellites pour le premier, la Chine essentiellement pour le second.

Et de toute façon, le C 919 n'arrivera pas 2016 sur le marché. D'ici là, le brésilien peut se retourner. Zen, Embraer...

Consultez les nouveautés du salon de l’aéronautique du Bourget 2015

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS