Bourget 2011 : Airbus toujours n°1 des commandes

Au deuxième jour du salon du Bourget, la compétition des commandes s’est poursuivie. Malgré de nombreuses commandes conclues le 21 juin, Boeing reste derrière l’européen Airbus. Après deux jours de salon, l’américain a engrangé pour 8,435 milliards de dollars de commandes fermes pour 61 avions contre 15,7 milliards de dollars pour le groupe européen et 147 appareils. Retour sur les annonces de la journée.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bourget 2011 : Airbus toujours n°1 des commandes

- Le constructeur américain Boeing a reçu une commande de 15 moyen-courriers 737-800 de la part de la compagnie aérienne à bas coûts Norwegian. Le tout pour un montant de 1,2 milliard de dollars au prix catalogue. La commande porte à 78 le nombre total d’exemplaires de cet appareil acquis par la compagnie. Elle a aussi finalisé l’achat de trois long-courriers 787 Dreamliner pour 555,6 millions de dollars selon le catalogue.

- Le constructeur américain décroche aussi la commande de 8 long-courriers 777-300ER passée par la compagnie Aeroflot. La commande s’élève à plus de 2,2 milliards de dollars au prix catalogue. La commande du jour était déjà comptabilisée dans le carnet de commandes de Boeing mais le nom du client avait été tenu secret jusqu'à présent.

- Le loueur d’avions GE Capital Aviation Services (GECAS) a l’intention d’acquérir deux Boeing 747-8 cargo et huit long-courriers 777-300ER. Mais l’intention d’achat doit encore être finalisée. Elle pourrait atteindre 2,9 milliards de dollars au prix catalogue indicatif.

- Malaysia Airlines exerce une option pour l'achat de dix 737-800 auprès de Boeing. Au total, cette commande atteint 800 millions de dollars au prix catalogue. Cette option faisait partie d’un contrat global signé lors du salon aéronautique de Farnborough en Grande-Bretagne en 2008, avec une option pour vingt unités supplémentaires, dont dix ont été levées mardi. Il reste donc encore dix options à la compagnie.

- Airbus a décoché une commande de la part de la compagnie aérienne Taiwan TransAsia pour son modèle A321 Neo. Au total, la compagnie achète six unités pour un prix catalogue d’environ 600 millions de dollars. Pour Airbus, c’est la confirmation de l’engouement de l’Asie pour ses nouvelles versions d’avions, notamment après la vente de plusieurs unités de l’A320. Ce même modèle qui rencontre un fort succès sur le salon, avec déjà 130 apapreils vendus depuis le début du salon.

- De même, la compagnie américaine JetBlue a signé un protocole d’accord avec Airbus pour acquérir 40 A320 Neo. Le montant de cette commande, qui doit encore être confirmée, atteint plus de 3,6 milliards de dollars au prix catalogue. L’accord prévoit aussi le remplacement de 30 des 173 A320 déjà commandés par le groupe par des A321.

- Le loueur d’avions américain CIT Aerospace a d’ailleurs signé un protocole d’accord avec Airbus pour l’achat de 50 A320 Neo version remotorisée de son moyen-courrier. La commande doit encore être confirmée mais pourrait atteindre 4,6 milliards de dollars prix catalogue.

- Garuda Indonesia, la compagnie nationale indonésienne, a conclu un protocole d’accord avec l'européen pour acheter 25 A320 dont 10 A320 Neo auprès d’Airbus. Les appareils doivent remplacer les Boeing 737 de Citilink, la filiale low cost de Garuda.

- Ce sont deux 737-800 nouvelle génération et un 767-300ER que la compagnie aérienne mongole MIAT Mongolian Airlines a commandé à Boeing pour 245 millions de dollars.

- Ryanair annonce vouloir donner un coup de pouce au constructeur chinois Comac. Il va l’aider à développer son moyen-courrier C919 qui doit être mis sur le marché en 2016, mais en 2018 pour Ryanair. La compagnie à bas coûts avait refusé en 2009 de passer une grosse commande de moyen-courriers américains Boeing.

- Bombardier annonce la vente de 10 appareils Global 8000 pour un prix catalogue de 650 millions de dollars à VistaJet, compagnie suisse spécialisée dans l’aviation d’affaires. L’avion doit entrer en service en 2017 et devrait posséder un biréacteur disposant d’une autonomie de près de 15 000 km.

- Le groupe canadien a aussi décroché une commande de 30 CS300 de la part de Korean Air, dont 10 achats fermes. Ce qui fait de la compagnie le premier client asiatique de Bombardier.

- A l’occasion de sa conférence de presse, Filippo Bagnato, PDG d’ATR, a fait savoir qu’il avait signé avec la société brésilienne Azul pour une commande ferme de 10 ATR 72-600.

En fin de journée, le constructeur européen Airbus a fait connaître son intention de dépasser les 600 commandes sur tout le salon.

Retrouvez dès à présent toutes les nouveautés du salon du Bourget 2015 sur L’Usine Nouvelle.  

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS