Bourbon se diversifie dans le transport du gaz

PARIS (Reuters) - Bourbon a annoncé mardi l'acquisition pour 320 millions de dollars (286 millions d'euros) de plusieurs sociétés liées au transport du gaz afin de diversifier ses activités, son coeur de métier, les services maritimes à l'offshore pétrolier, connaissant une période difficile.
Partager
Bourbon se diversifie dans le transport du gaz

Le groupe va racheter à son actionnaire majoritaire Jaccar Holdings 100% du singapourien Greenship Gas, propriétaire de 17 navires (dont 13 en service) dédiés au transport de gaz éthane, éthylène et de gaz naturel liquide, ainsi que l'intégralité d'Evergas, société d'exploitation et de commercialisation de services de transport de gaz.

Bourbon fait notamment valoir que l'éthane, utilisé dans la production de plastique, est en excédent aux Etats-Unis et doit donc être exporté vers l'Europe et l'Asie, où il reste compétitif pour les industriels.

"Il s'agira d'offrir des services 'midstream' pour l'exportation du gaz en s'impliquant dans les structures d'exportation et de liquéfaction à terre aux Etats-Unis et dans les flottes dédiées de navires", a expliqué lors d'une conférence son président, Jacques de Chateauvieux.

Bourbon va également racheter à Jaccar 100% de Greenship Gas Manager, responsable de la gestion du "shipping trust" Greenship Gas, et 80% de JHW Engineering & Contracting.

Cette dernière détient des activités de design et d'ingénierie de navires, la technologie et le contrôle d'une plate-forme de construction de méga-tanks, ainsi que des services d'achats, de contractualisation et de gestion de projets dans les domaines gaziers.

Le prix d'acquisition des sociétés est de 320 millions de dollars pour une dette nette au 31 décembre 2015 de 389 millions, les financements de navires étant transférés dans le cadre de la transaction.

Bourbon envisage de mettre en place un crédit relais de 220 millions de dollars d'une durée maximum de trois ans et procédera, une fois l'acquisition devenue définitive, à la revente de 80% de la propriété des navires qu'il aura pris en location coque nue pour un minimum de dix ans.

Le groupe a souligné que le prêt relais serait dès lors remboursé et l'impact sur son endettement fortement réduit.

Bourbon a en outre annoncé que Jacques de Chateauvieux, également dirigeant de Jaccar Holding, serait nommé PDG après approbation de l'opération et à l'issue de l'assemblée générale des actionnaires du groupe prévue le 26 mai.

Jacques de Chateauvieux, qui avait déjà occupé le poste de PDG de Bourbon de 1979 à 2011, récupérera ainsi les fonctions de l'actuel directeur général Christian Lefèvre, nommé directeur général délégué.

Bourbon a publié le 10 mars des résultats 2015 marqués par la baisse des prix du pétrole mais le groupe est parvenu à en limiter l'impact grâce à ses réductions de coûts et table sur "un léger rebond" de la demande de navires offshore au second semestre. Le président de Bourbon, qui détient plus de 50% du capital de l'entreprise après une OPA lancée par Jaccar en 2014, a par ailleurs démenti la semaine dernière un éventuel retrait de la Bourse.

(Pascale Denis, Julien Ponthus et Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS